Saint Jean des Vignes, souvenirs d’un passé religieux

Saint Jean des Vignes

11 août 2012
Avec ses flèches qui percent le ciel à quelques 75 mètres de hauteur on la confond parfois avec la cathédrale. Fondée en 1076 au sud-ouest de Soissons et abandonnée dans le courant du XVIIIème siècle l’abbaye Saint Jean des Vignes, qui fut l’une des plus riches du Moyen Age, présente des ruines spectaculaires avec la façade de l’église ou une partie du cloitre mais également quelques beaux témoignages de l’architecture conventuelle avec, notamment, le réfectoire des moines.

 Témoignage important du passé religieux du soissonnais, l’édifice est également le siège d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine ainsi que le centre d’études des peintures murales romaines et accueille, dans les locaux de l’ancien arsenal, de nombreuses manifestations (expositions, concerts, etc…).

 On pourra compléter cette promenade par une visite à l’abbaye St Léger qui abrite le musée de Soissons et par celle de la cathédrale St Gervais et St Protais qui offre aux courageux qui n’hésiterons pas à se lancer dans l’escalade de la tour un point de vue remarquable sur la cité du vase…

Jacques Gille
Crédits photos : Jacques Gille

=> Renseignement sur les sites www.musee-soissons.org et www.tourisme-soissons

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau