Pris à la gorge

18 septembre 2012

Jamais deux sans trois. Le prix du gaz va donc subir une nouvelle augmentation de 2% au 1er octobre. Ça fera près de 9% depuis le début de l’année. Selon le Ministre de l’Économie, cette augmentation va protéger les consommateurs. Ah. Ces derniers connaissaient la hausse rétroactive, ils découvrent maintenant la hausse de protection. Il aurait dû s’appeler Oliver et non Pierre l’ange de Bercy. En tout cas il ne va pas pouvoir protéger l’ensemble des 7 millions de foyers se chauffant au gaz, car vu le rythme des hausses -GDF Suez peut solliciter une augmentation du tarif tous les 3 mois- certains Français vont se retrouver étranglés. Un paradoxe.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire