la 4CB part elle à vau-l'eau ?

7 juin 2010
Condé en Brie

Eric Mangin Mercredi 9 juin à 20h30 au foyer rural de Condé en Brie, se tiendra l'élection du nouveau président de la communauté de communes du canton de Condé en Brie suite à la démission d'Eric Mangin (maire de Crézancy et conseiller général) investi au poste depuis avril 2008 (67% des votes)

Investiture faite avec une large majorité donc, la plupart des conseillers communautaires voulant tourner la page avec les années Larangot président sortant, à la tête de la 4CB depuis sa création. Une élection que l'élu sortant n'a d'aiileurs jamais complètement digérée. Se sentant trahi par ses amis d'hier il n'eut ensuite de cesse de faire savoir son amertume et sa rancœur aux élus en place et aux habitants du canton par le biais de nombreux courriers de protestation. .
Il est vrai que la pilule a été amère pour Jacques Larangot qui présidait jusqu'alors une assemblée qui lui était entièrement dévouée,  sur laquelle il régnait bel et bien en maître absolu.

Reprendre derrière lui  une structure de cette envergure ne fût pas  une mince affaire, d'autant qu'un noyau dur d'élus n'approuvait pas les innovations du nouveau président qui a dû faire face à une fronde grandissante qui ne lui a pas facilité la tâche.
La directrice des services Annie Château nommée par Jacques Larangot n'a pas non plus adhéré à la nouvelle organisation du président et leurs rapports se sont tendus au fil des mois. Pour l'appuyer : le premier vice président : Alain Moroy un proche de Jacques Larangot, dont la proposition et nomination à ce poste par Eric Mangin.lui même avait créé la surprise dans l'assemblée votante .
C'est d'ailleurs lui-même qui depuis plusieurs mois se rebellait contre le nouveau président. Tant et si bien  qu'attisés par ses courriers incendiaires, des délégués ont demandé un vote de confiance.
Dans ce climat délétère, la sanction est arrivée comme un couperet : Eric Mangin a été désavoué (lire ici) et le budget qu'il a présenté, n'étant pas approuvé par l'assemblée (50 votants, 48 exprimés, 23 pour et 25 contre.), il a décidé de présenter sa démission. (article de l'Union)

Que va-t-il se passer ?
Alain Moroy et Annie Château lors du vote de confiance Certains pressentent Alain Moroy comme nouveau président, au grand dam d'une partie des délégués qui redoutent l'omniprésence de Jacques Larangot dans les futures orientations et la gestion de la 4CB. Eric Mangin qui a quand même une partie de l'assemblée en sa faveur pourrait recueillir un nombre non négligeable de voix par défaut (les délégués votent pour lui,  même s'il ne se présente pas) Dans cette hypothèse accepterait- il de reprendre le poste qu'il vient de quitter ?
Dans tous les cas de figure, cette élection fait jaser dans le landernau ! Et certains délégués d'évoquer la possibilité d'une scission de la structure pour la création d' une autre à laquelle pourraient adhérer des communes hors communautés de communes, tandis que d'autres ne se sentant pas en phase avec l'ambiance qui règne à la 4CB souhaiteraient se rattacher à d'autres structures intercommunales existantes.

Bref un beau galimatias qui prouve dans quel désarroi se trouve actuellement la communauté de communes de Condé en Brie. Quoi qu'il en soit, en l'état « On part pour des années de galère » confie un délégué désabusé.

Réponse le mercredi 9  juin : Pour ceux qui veulent suivre cet évènement en direct, nous rappelons que la séance (comme tous les conseils communautaires) est publique.
Brigitte Letellier
crédits photos : Brigitte Letellier

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau