Signature d'une Charte pour préserver la nature !

23 septembre 2010
Chartèves

A Chartèves, on ne s’offusquera pas de voir ici et là quelques herbes folles pousser dans  le gravier du cimetière ou sur les trottoirs ! Non : celles que l’on appelle communément,  et peut être d’ailleurs à tort, les mauvaises herbes pourront croitre à loisir ou presque sur la petite commune qui vient de décider de ne plus employer de pesticides.
Une démarche écolo, évidement, pour le bien de notre environnement. La commune par la voix de son maire Marie Geiger se donne en effet cinq ans pour arriver à bannir définitivement toute utilisation de produits chimiques sur son territoire et a même validé cette importante décision par la signature de la Charte régionale d’entretien des espaces publics pour la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques.                               (survoler l'image)
 signature de la Charte régionale d’entretien des espaces publics pour la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques. Pour accompagner, cette action de longue haleine : l’UCCSA* avec les conseils avisés de Géraud de Goede, chargé de mission,  qui se chargera de suivre les différentes étapes nécessaires au bon aboutissement de ce projet en dressant un état des lieux pour établir un diagnostic afin de  mener une campagne de sensibilisation aux solutions alternatives.

Cette très conviviale et non moins officielle cérémonie a eu lieu dans les locaux de la mairie fin août. Etaient présents autour de Marie Geiger et de son conseil municipal :  Jacques Krabal président de l’UCCSA, Géraud de Goede, Jean-Paul Clairbois, maire d’Essôme 1ère commune de l'Aisne à avoir adhéré à la Charte et promu parrain de l’opération, Eric Mangin président de la communauté de communes de Condé-en-Brie, Georges Fourré conseiller général chargé de l’environnement, Bruno Lahaouati vice président à l'environnement à  la 4CB .

Les élus de Chartèves se félicitent de l’adhésion de leur commune à ce programme qui avait été un engagement phare de la campagne électorale.
Reste qu’il faut convaincre les habitants du bien-fondé de la démarche. Toute une éducation sans doute tant les habitudes sont bien ancrées dans les esprits. Ce n’est en effet pas du jour au lendemain que l’on peut tourner le dos à des décennies de (mauvaises) pratiques. Mais galvanisée par le bien fondé de son action, l’équipe municipale saura trouver les arguments pour sensibiliser ses concitoyens. N’est ce pas pour « préserver les milieux naturels, la qualité de vie et la santé des administrés » que ce programme est mené ?

 signature de la Charte régionale d’entretien des espaces publics pour la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

*UCCSA : Union des communautés de communes du Sud de l'Aisne

* 4CB : communauté de communes du canton de Condé-en-Brie.
Brigitte Letellier
Crédits photos : Brigitte Letellier

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau