Fête à Jean : le grand fouillis !

26 juin 2014

Château Thierry

Si l’on accordera volontiers un satisfecit au concert donné par l’orchestre d’harmonie du conservatoire en prélude au feu d’artifice qui, en dépit d’un final plus ou moins convaincant, est apparu de meilleure facture que ceux vu sur les bords de Marne depuis deux ou trois ans force est de reconnaitre que la copie rendue par les nouveaux maîtres de cérémonie de ces fêtes est apparue plutôt brouillonne.
Certes le soleil aidant le public, ni plus ni moins nombreux qu’à l’accoutumée, avait répondu présent mais beaucoup de ces promeneurs semblaient quelque peu désarçonnés par cette déambulation sans but véritable qui leur était proposé de la rue Carnot à la place Jean Macé via le pont de la Marne et la place de l’Hôtel de Ville.
Certes il y avait bien quelques troupes de majorettes et autres fanfares ainsi qu’un ou deux chars fleuris figés dans une immobilité inhabituelle pour rappeler les corsos d’antan, certes on apercevait ici ou là un échassier ou une danseuse enfermée dans sa bulle, certes l’offre de maquillage offerte aux enfants a connu un franc succès et quelques performances artistiques ont sues retenir l’attention mais cette balade fabulistique pour sympathique qu’elle ait pu apparaitre au premier abord laissait finalement un petit goût d’inachevé que beaucoup ont oublié dans l’euphorie de la fête foraine l’une des rares composantes de ce rendez-vous festif à avoir survécu à ce que l’on a parfois cru devoir qualifier de révolution des fêtes…
Monsieur Jean lui-même s’est refusé à tout commentaire encore étourdi sans doute par les échos tonitruants de la disco mobile installée au pied de sa statue, il est quand même sorti de son mutisme pour nous prier de rappeler à tous ces attardés qui apprécient la ringardise d’un défilé de chars qu’ils pourront en voir un le 5 Octobre à Neuilly Saint Front…   
Jacques Gille
Crédits photos : Henri Gandon & Jacques Gille     

Commentaires (1)

1. L G 24/06/2014

Belle article

Ajouter un commentaire