Indigné !

12 octobre 2012
Sud de l'Aisne
Comme vous le savez, l’Association sud axonnaise Nos Ronds dans l’eau milite activement pour faire baisser le prix de l’eau. Leur dossier est bien ficelé mais ils vont avoir du mal à le vendre. Le courrier adressé aux élus des communes adhérentes au Syndicat des eaux (USESA) est examiné en ce moment ou va l’être prochainement par les Conseils Municipaux (ex : Baulne en Brie, La Chapelle Monthodon, Celles les Condé, Monthurel). Soit le sujet est inscrit à l’ordre du jour, soit il est abordé lors des questions diverses. L’important étant d’en parler et de ne pas zapper la communication. L’assoc dont le siège est à Trélou sur Marne (village dont le prix du m3 d’eau est supérieur à 7€) doit avoir les oreilles qui sifflent. Plusieurs élus influents d’un Conseil Municipal d’un bourg du canton de Condé en Brie ne souhaitent pas du tout s’embringuer dans la démarche proposée par l’association, à savoir, quitter l’USESA et adhérer à la Régie publique Noréade. Pour ne pas entrer dans les détails trop techniques, on peut résumer les arguments par : à chacun sa m… ! Ah elle est belle la solidarité communale ! Comment dit-on déjà ? Communauté de communes ? Moi je dirai plutôt : une communauté de chacun pour sa gueule ! Rien d’étonnant là-dedans, c’est tout le reflet de notre société.
Voir également notre article : Ils luttent contre le courant
Dominique Bré

Ajouter un commentaire