Jésus veut revenir !

4 octobre 2012

Y en a presque dans chaque cimetière de France et de Navarre, des personnalités qui se croyaient indispensables. L’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, aurait émis le souhait de revenir sur le devant de la scène en 2017. Selon lui, vu l’état désastreux de la France dans cinq ans, il n’aurait pas d’autre choix. L’an 2000 devait être un désastre. On est encore là. Et si, comme c’est vraisemblable,  les Mayas se sont gourés dans leurs comptes à la mord moi le nœud, on échappera aussi  à la fin du monde le 21 décembre prochain. A l’UMP, les dents de certains loups ont poussé de façon phénoménale. En 2017, «l’indispensable» pourrait bien se retrouver crucifié une bonne fois pour toute. Quoique, s'il est toujours aussi agité, il serait bien capable de se décrocher. Pour le coup, ce serait vraiment un désastre !
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau