La Sainte Barbe fêtée

11 décembre 2012
Dormans

Couvrant 19 communes en premier appel, le Centre de secours de Dormans a honoré dignement sa sainte patronne. Grades, médailles et diplômes sanctionnant différentes formations ont été remis à de nombreux pompiers volontaires. Chaque année, la Sainte Barbe est aussi l’occasion de dresser le bilan de l’activité du Centre . Le lieutenant Pascal Briand, chef de centre, a indiqué que "l’activité opérationnelle s’avère stable avec 494 interventions contre 500 en 2011". Ces interventions se répartissent ainsi : 356 secours à personnes, 65 incendies, 43 accidents sur la voie publique et 30 opérations diverses. "Je remercie les sapeurs pompiers pour leur implication permettant à la population de dormir tranquille" a ajouté le lieutenant. Ce dernier a néanmoins regretté les 23 refus d’intervention (contre 11 l’an passé), dus à de réelles difficultés à maintenir du personnel disponible en journée. "Il faut réfléchir à une nouvelle organisation du service, en mettant notamment en place des gardes postées comme lors des vendanges" a souligné Pascal Briand.
Le Commandant Patrick Delin, nouveau Chef du groupement d’Epernay depuis le 1er décembre, a rappelé les missions principales des quatre nouvelles entités territoriales que sont : Reims, Epernay, Vitry-le-François et Sainte- Ménehould-Châlons-en-Champagne. Ces missions sont les suivantes : le soutien et le développement du volontariat, le soutien en matière de formation, l’implication de chaque groupement dans l’entretien et la construction des centres de secours et le maintien de la capacité opérationnelle, notamment des véhicules.
«Comment pouvoir assurer une sécurité optimisée de nos biens et de nos personnes sur le territoire ? Nous disposons, aujourd’hui, d’un Centre de secours qui me paraît satisfaisant». C’est en ces termes que Christian Bruyen, Maire de Dormans et Vice-président du Conseil Général de la Marne, s’est adressé à la famille des sapeurs pompiers venue en très grand nombre. Mais où est passée la grande échelle ? Le maire dormaniste a toutefois partagé le sentiment de déception du lieutenant Briand quant à la non fourniture d’une échelle aérienne pour le Centre de secours. «Le feuilleton ne s’arrêtera pas là. Je continuerai. Je m’adresserai aux plus hautes autorités de l’État !» a martelé l’élu. Christian Bruyen considère en effet que Dormans a besoin d’une grande échelle. Le Centre de secours est celui réalisant le plus d’interventions dans l’année derrières les 6 centres urbains. La bourgade champenoise possède par ailleurs un habitat dense en centre ville ainsi qu’un habitat vertical tel que des HLM. D’où la nécessité d’obtenir cet équipement pour lequel les sapeurs pompiers ont obtenu une qualification qui, malheureusement, ne sert à rien. Monsieur le maire a ensuite abordé la situation complexe des personnels, en pointant du doigt le manque de volontaires. Il a néanmoins félicité chaudement la section des JSP (Jeunes Sapeurs Pompiers). Ces derniers viendront un jour grossir les rangs du Centre. Le pot de l’amitié, sous l'accompagnement de la Musique de Dormans, a ensuite clôturé ce beau rendez-vous.
Dominique Bré

Crédits photos : Dominique Bré

Ajouter un commentaire