Progrès sur ordonnance

29 octobre 2014

Qu’un chirurgien nous fasse passer une radio de contrôle après une grosse opération sur une cheville : rien de plus normal. Le gars souhaite voir s’il a fait du bon boulot ou pas. Qu’il nous prescrive ensuite des séances de kinésithérapie pour un rétablissement aux p’tits oignons : ça va toujours dans le bon sens. Mais qu’il garde dans son dossier cette  radio (importante tout de même pour le kiné) : on se dit qu’il y a aussi de ce côté-là un blocage ! Faut-il alors demander à son médecin traitant de nous envoyer dans un centre de radiologie afin d’avoir un cliché perso ? On peut aussi se référer à l’article L1111-7 du Code la santé publique permettant l’accès à l’ensemble des informations concernant notre santé. Une solution nettement moins coûteuse que la première ! En effet, les frais ne peuvent excéder le coût de la reproduction et le cas échéant, de l’envoi des documents. En 2014, ne pourrait-on pas repartir d’une consulte en chirurgie ayant nécessité une radio avec une copie des informations sur un support ? Exemple : 1 CD...
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau