Sainte Barbe fêtée à la caserne

11 décembre 2011
Dormans 

C’est immuable, chaque année début décembre, la Sainte Barbe est aux pompiers ce que la Saint Eloi est aux agriculteurs : la fête de leur corporation. La grande famille du feu avait rendez-vous en ce samedi 10 décembre au centre de secours dormaniste. Après d’une part, le dépôt d’une gerbe au pied du drapeau tricolore au son des hymnes interprétés par la Musique municipale de Dormans et d’autre part, la distinction des nouveaux promus, c’est à l’intérieur de la caserne que le chef de centre, le lieutenant Pascal Briand, a accueilli personnalités et amis.

Celui-ci a tenu à souligner dans son discours de bienvenue que « sur le plan opérationnel, une fois de plus, le dynamisme du centre a permis d’apporter la qualité des secours qui lui était demandé. » 500 interventions ont été effectuées au cours de l'année qui s’écoule : 359 secours à personnes, 41 accidents de circulation, 51 incendies, 38 opérations diverses et 11 refus d’interventions. 12 déplacements, dits de renfort, ont été relevés sur différents secours dans les départements de la Marne et de l’Aisne. 9 nouvelles recrues ont intégré l’équipe du lieutenant Briand. A noter que le centre de secours de Dormans est composé uniquement de pompiers bénévoles qui prennent tous, sur leur temps de travail et sur leurs loisirs, pour secourir leurs concitoyens. 6 soldats du feu ont été promus. D’autres se sont vus attribuer des stages de formation.

Le commandant Dominique Potar, du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de la Marne, rappela que du fait de sa position géographique, le Centre de Dormans est « un maillon essentiel dans l’organisation des secours. » Le maire dormaniste, Christian Bruyen, souligna quant à lui que le métier de sapeur pompier « est difficile, dangereux et justifie certainement quelques particularités statutaires », faisant référence en cela au récent rapport de la Cour des Comptes sur la gestion des dépenses chez les pompiers.

Le verre de l’amitié clôtura ensuite le premier temps fort de cette cérémonie. Le second temps fort fut le traditionnel repas pris, « entre sapeurs », en l’honneur de leur sainte patronne.
Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré
Ajouter un commentaire