Classes menacées = inspection murée

Devant la porte23 mai 2011
Château-Thierry

 Devant la porte  Le Conseil Départemental de l’Education Nationale a fixé à une cinquantaine, dont neuf dans le sud de l’Aisne, le nombre de postes qui seront supprimés à la prochaine rentrée scolaire, un arbitrage qui ne calme pas la colère des parents d’élèves de la région de Château-Thierry qui poursuivent leurs actions : après avoir, à l’école des Chesneaux, organisé une collecte de pièces jaunes dont le produit a été adressé au Ministre de l’Education Nationale afin de l’aider à boucler un budget visiblement trop fragile ils se sont retrouvé, en début de semaine, devant les locaux de l’inspection à Château-Thierry dont les accès ont été bloqués par un mur de parpaings mystérieusement élevé en pleine nuit.

Tandis que les parents dénonçaient, une fois de plus, les conditions du réaménagement de la carte scolaire et affirmaient leur détermination à ne pas céder un pouce de terrain, le maire, Jacques Krabal, attendait pour sa part un rendez-vous avec le sous-préfet pour un hypothétique arbitrage d’une situation qui semble s’enliser l’administration scolaire paraissant peu encline au dialogue tant sur le plan local (Yannick Viéville l’un des inspecteurs en poste à Château-Thierry à refusé de répondre à nos question) que sur le plan départemental.

Manif écoles Château-Thierry  VIDEOS Manif écoles Château-Thierry (2)=> voir sur ACTU02 TV le reportage de   Jean-Paul Veillard (cliquer sur les images)

 Jacques Gille
 Crédits photos : Magali Gille

 Reportage vidéo : Jean Paul Veillard

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau