Sud de l'Aisne : Ça casse où ça passe !

9 juin 2015
Sud de l'Aisne

Ils sont soumis aux intempéries et ils encourent les risques les plus élevés de pourriture et d’attaque par les champignons. Mais tout de même, leur durée de vie est longue grâce à un traitement spécifique en profondeur lorsqu'ils sont en contact avec le sol,  immergés en eau douce ou encore soumis à des humidifications fréquentes voir permanentes. Les spécialistes en la matière appellent cela un traitement autoclave classe 4. Bref, en principe, normalement, ils vivent vieux. Sauf à La Chapelle Monthodon où en cette année 2015 les poteaux en  bois France Télécom ne bénéficient pas d'un traitement de faveur. C'est le moins qu'on puisse dire. Et ça, ce n'est vraiment pas classe...
Dominique Bré

Crédits photos : Dominique Bré

Commentaires (1)

1. Pivoine51 09/06/2015

Tous les ans c'est pareil. Ces poteaux prennent soit un coup de tracteur soit un coup d'enjambeur.
Il me semble aussi avoir vu un fil qui traînait dans l'herbe vers Montlevon.

Ajouter un commentaire