Touche pas à mon école !

13 janvier 2011

Chierry

ouche pas à mon école (Chierry) « Il faut créer un rapport de force et savoir se battre pour conserver nos classes ! » cette phrase de Jacques Krabal, conseiller général, résume la réunion qui s’est tenue à la mairie de Chierry où des élus de la communauté de communes de Château-Thierry avaient été conviés à une réflexion sur la conduite à tenir face aux nouvelles menaces de fermeture de classe qui se profilent à l’horizon de la rentrée 2011/2012…

Pour le seul département de l’Aisne c’est 145 de ces fermetures qui sont projeté dont une quinzaine concernerait le territoire de la CCRCT et, précise Michèle Fuselier, « dans des conditions pas sérieuses » puisqu’à ce jour aucun critère objectif n’a pu être obtenu auprès des services de l’Education Nationale qui semblent ignorer un certain nombre de réalités locales comme les efforts consentis par les petites communes en matière de création de cantines scolaires avec les emplois nécessaires à leur fonctionnement ou encore la mise en place de transports scolaires dans le cadre des regroupements…

Touche pas à mon école est vrai que les représentants de l’administration, faisant fi de leur engagement initial, ont purement et simplement refusé de participer à cette rencontre sans doute pour échapper à des questions auxquelles ils n’auraient pu (ou voulu) répondre honnêtement…

Si l’on résume les différentes interventions des participants il semble, à tous, que l’Etat est prêt, à plus ou moins brève échéance, à mettre à mal le système éducatif au motif des nécessaires économies à réaliser pour rétablir un équilibre financier mis à mal par une politique financière plus qu’aléatoire…

Il reste pour tous, élus, enseignants et parents d’élèves, à organiser rapidement la riposte face à ce que l’un des intervenants a qualifié de « menace sur le fondement même de l’Education Nationale »…


Jacques Gille

Crédits pohotos : Jacques Gille - Wikipédia

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau