C'est nous qui voyons !

26 mars 2013

Alors comme ça, l’eau en bouteille contiendrait des résidus de pesticides et de médicaments. Certes en quantité infinitésimale. Remarquez, l’eau du robinet n’est pas mieux lotie. Par chez nous, si vous regardez les analyses d’eau effectuées par Veolia, c’est pas triste. On avale aussi tout un tas de saloperies. Notamment l’atrazine. Un produit phytosanitaire employé par les vignerons et interdit depuis les années 80. La norme est dépassée de temps en temps lorsqu’il est tombé de grosses quantités de neige. Quant à la présence de médocs, si on se donnait la peine de les rechercher… Que peut-on boire alors ? Du vin, du rouquin comme le dit une amie ? Pas le top non plus si on n’arrive pas à se limiter. Des sodas ? La surconsommation de boissons sucrées serait néfaste à la santé. Bof, après tout, mourir de plaisir ou mourir de soif, il faut bien mourir de quelque chose.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau