La langue picarde à l’honneur

Château-Thierry

23 mars 2012

 

 

« On peut défendre la francophonie et défendre également les langues régionales » a déclaré le maire à l’occasion de la proclamation des résultats du prix européen de la littérature en picard qui s’est récemment déroulé dans les salons de l’Hôtel de Ville de Château-Thierry.

Organisé avec le soutien du Fond Européen de Développement Régional, ce prix littéraire, ouvert à tous les auteurs de langue picarde, voyait concourir plus de soixante textes venus non seulement de la région Picardie mais aussi du Nord-Pas-de-Calais et de la Belgique puisque, comme l’a rappelé Jacques Landrecis, titulaire de la chaire de langue picarde à l’université de Lille III, le picard était parlé dans la région nord de la France selon un axe passant par Beauvais, Compiègne et Laon et remontant jusqu’au sud de Bruxelles.

Au terme de la lecture du palmarès qui a couronné Micheline Waquet pour son texte « L’forche d’euch’ destin », Jean-Luc Vigneux, lauréat 2011 qui présidait le jury (où siègeait le castelthéodoricien Tony Legendre) a dit quelques fables en picard ce qui a permis de signaler qu’à l’occasion des prochaines fêtes Jean de La Fontaine sera remis le prix de la fable en picard attribué au thiérachien Jean-Marie Braillon.

Jacques Gille
crédits photos : Jacques Gille

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau