Culturellement vôtre

27 novembre 2011
La Chapelle-Monthodon

 

Pour un p’tit pays comme La Chapelle Monthodon, monter une soirée culturelle relève du défi. C'est pourtant le but atteint par l’Association pour la sauvegarde et la protection du patrimoine historique et culturel de la commune, épaulée par le Comité des Fêtes, en ce samedi soir 26 novembre.

Tout a commencé par l’Assemblée Générale de l’Association. Celle-ci s’est déroulée dans la salle de la mairie du village. Il y avait foule, à tel point qu'il a fallu aller chercher des chaises ! La soirée s’annonçait donc sous les meilleurs auspices. Le secrétaire Bernard Boller présenta le rapport moral duquel se dégage une activité débordante de l’Association.

Datant probablement de la fin du 16ème siècle, le mécanisme de l'horloge de l’église a été retiré de son support pour faire l'objet d'une restauration. Après être passé pour un lifting dans les ateliers PGM Couesnon à Etampes sur Marne, celui-ci a ensuite été vérifié gracieusement par Bruno Lahouati, maire de la commune voisine de Baulne en Brie. Le Bureau souhaiterait d’ailleurs redescendre l’assise en bois du dit mécanisme pour la rénover. Mais pour cela il faudrait des gros bras car la structure est en chêne. 2 vitraux de l’église ont été également nettoyés.

Un projet ambitieux a été porté à la connaissance des membres de l’Association. Ce projet consiste dans le remplacement du triplet, c'est à dire des baies, du chœur de l’église. Une étude a été menée par Didier Quentin vitrailliste à Chézy sur Marne et Meilleur Ouvrier de France (MOF). La maquette qui a été présentée plus tard dans la soirée comprend 3 vitraux représentant des gerbes de blé, des grappes de raisin et des coquelicots abstraits, symbolisant respectivement le pain, le vin et le sang du Christ. Si la trésorerie de l’Association est saine, il n’en reste pas moins vrai que cette dernière ne roule pas sur l’or. A votre bon cœur m’sieurs dames, car la facture des vitraux se monte tout de même à 7 500 euros ! Une souscription sera lancée auprès des habitants dès que les Bâtiments de France auront validé le projet. Les deux citoyens d’honneur de la commune, les Texans Albert Closs et Artur Fast, ont d’ores et déjà tenu à faire un don de 1 000 dollars.

La soirée culturelle s’est ensuite poursuivie dans la salle communale avec donc une projection du projet des futurs vitraux. Un montage avec effets spéciaux de Bernard Huriez, le réalisateur bien connu de notre région, permit aux participants de découvrir les 3 baies du vitrailliste. Le nombreux public put ensuite s'enthousiasmer devant un court métrage sur le défilé des tracteurs lors de la fête patronale 2010.

Un entracte beaujolais-cochonaille concocté par le Comité des Fêtes permit aux spectateurs de recharger les batteries avant de plonger dans un long métrage d’aventure en noir et blanc. De nombreuses communes avoisinantes envient le dynamisme de ce village. 2 jeunes odoniens, dont une femme, ont été élus Membres du Bureau de l’Association. Du sang neuf vient d’être injecté afin que perdure cet état d’esprit.
Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau