Saint-Eugène : 100% jazz manouche !

30 juin 2015

Le 9ème Festival Guitares en Picardie s'est clôturé par un concert exceptionnel du Trio Pélosof.  En l'église pleine à craquer -près de 140 personnes- Boris Pélosof, Damien Pouillart et Tony Viez étaient entourés pour l'occasion d'un invité, lui aussi exceptionnel, en la personne du violoniste Jacques Quézin. Un ami personnel du regretté Stéphane Grapelli. Le trio s'est donc transformé en quartet pour envoyer, en faisant référence à l'un des titres du répertoire de Django Reinhardt évoqué lors de cette belle soirée d'été, l'artillerie lourde. Ces quatre artistes ont un sacré toucher de cordes. L'esprit manouche du compositeur décédé en mai 1953 a ainsi régné pendant plus d'1h30, participant à un délicieux fumet.  Ce concert avait vraiment un bon goût de caravane.
Dominique Bré

Crédit photos : D. Bré / H. Gandon

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau