Présidence de la 4CB : Rebelote pour Eric Mangin !

11 juin 2010
Condé en Brie

Vos commentaires sont en bas de cette page

Jacques Larangot, doyen de l'assemblée supervise le vote Il l'a fait ! Contre toute attente, Eric Mangin  président démissionnaire de la 4CB s'est présenté à sa propre

Rectificatif
14 juin 2010

Non mais !
Non trois fois non ! Les vice-présidents récemment élus à la tête des deux nouvelles compétences environnement et enfance de la 4CB n'ont pas négocié en sous main leurs postes comme nous l'avions laissé entendre dans notre article (ci-contre).
Lors de récents interviews, les intéressés ont tenu à mettre les choses au clair. Ils avaient certes préparé des discours de présentation mais avaient bien l'intention de les lire quel que soit le président élu (Moroy ou Mangin).
Comme quoi il ne faut pas sauter trop vite aux conclusions !

B.L


Quelques mots

Eric Mangin Entre Eric Mangin et l'assemblée communautaire c'est un peu "Je t'aime moi non plus"...
Sa candidature a créé la surprise, surtout dans le camp adverse. Parmi ses partisans certains se préparaient à voter pour lui même s'il ne se présentait pas.

l'élu a joué le tout pour le tout  pour regagner la confiance de ceux qui  étaient déçus par sa façon de gèrer la communauté de communes, et s'est redoré le blason ...en faisant quelques concessions avec notamment la négociation de deux vice- présidences supplémentaires.
Alain Moroy : C'est bel et bien lui le grand perdant : Depuis des années à la vice présidence de  la communauté de communes, dernièrement encore 1er vice président, ce proche de Jacques Larangot se retrouve aujourd'hui simple délégué.
Georges Verdolaeghe : Son investiture à la 1er vice présidence est sans conteste une victoire pour l'élu qui s'était fait souffler cette place par Alain Moroy (présenté d'ailleurs par Eric Mangin) au dernier vote.
Jacques Larangot : figure emblématique de la 4CB  dont il est  le créateur, il  n'a jamais accepté que la présidence lui ait échappé. Son influence aurait pesé dans les orientations de la 4CB si Alain Moroy avait été élu. C'est un sévère revers pour l'élu et certainement  la fin d'un  règne.

Elections 4CB 9 juin 2010.pdf

                                  Le staff

4 vice présidents faisaient déjà partie du dernier état major d'Eric Mangin :
Georges Verdolaeghe (lmaire de Montigny les Condé) endosse la 1ere vice présidence avec la  compétence économie.
J
ean-Claude Bohain (maire de Barzy sur Marne) ajoute à la compétence voirie celle de l'assainissement,
Micheline Marchand (maire de Jaulgonne)garde sa délégation à l'animation
Gisèle Gary (maire de Connigis) prend les finances à la place de l'action sociale.
Les trois petits nouveaux :
Nicolas Diédic  (Saint Eugène) à la jeunesse et l'enfance.
Bruno Lahouati (maire de Baulne en Brie) à l'environnement.
Michel Gueucier (Maire de Trélou) à l'action sociale.
B.L

L'ensemble des délégués. succession, devant l'assemblée
communautaire mercredi dernier. Egalement candidat, Alain Moroy 1er vice président ouvertement opposé aux méthodes de gouverne de l'ancien président.Lien
Un exercice difficile pour Eric Mangin désavoué à 57% des lors d'un vote de confiance le 2 avril dernier (lire par ailleurs) Il avait remis sa démission devant les difficultés à faire adopter le budget (52% contre) (L'Union du 17 avril 2010).

C'est pourtant ce dernier  qui a été réélu à une large majorité, 59% des voix, tandis qu'Alain Moroy pourtant préssenti à la présidence, devra se contenter des 41 restants.
Certes cette investiture est moins spectaculaire que sa première où l'élu l'avait remporté haut la main avec  67% des suffrages contre Jacques Larangot président sortant, mais cette victoire n'en n'est pas moins retentissante puisque tous les postes de vice présidence  proposés au vote ont été entérinés au premier tour.

Alain Moroy candidat à la présidence et Annie Chateau directrice générale des services Parmi l'assistance, Eric Mangin (au milieu) qui va poser bientôt sa candidature Indiscutablement Eric Mangin a mis à profit ces dernières semaines pour aller convaincre les récalcitrants et les faire revenir sur leurs positions. Un travail de terrain où les tractations sont allées bon train.
Le résultat est d'ailleurs visible ne serait ce dans la composition des compétences du bureau. Compétences remaniées ; ainsi c'est le président en personne qui reprend en charge la gestion du personnel (autrefois attribuée à Bertrand Pipeau maire de Saint Eugène) afin d' appréhender et maitriser les problèmes qui pourraient survenir comme le conflit qui l'a opposé à la directrice des services Annie Château, dont on chuchote en coulisses qu'elle serait bientôt remplacée.

Autre signe : la création d'une commission entièrement dédiée à l'environnement, alors qu'avant la compétence était liée à celle Délégués et quelques spectateurs. de l'assainissement. On se souvient que cette commission spécifique avait été demandée en vain par de nombreux délégués lors des votes en 2008. La nouvelle compétence jeunesse et enfance a aussi  été négociée avant le vote. Pour preuve : les deux nouveaux vice-présidents, étaient parfaitement au courant des intentions du président puisqu'ils avaient déjà  préparé leur discours de présentation !

Quoi qu'il en soit, le nouveau bureau ( 3 nouvelles nominations sur 7) semble déterminé à aller de l'avant avec « un brin de bonne humeur » comme l'a joliment dit Bruno Lahouati (commission environnement).
. Il n'en demeure pas moins que 41% de  l'assemblée, parmi laquelle Alain Moroy et Jacques Larangot, n'est pas favorable, aux méthodes de travail du président et risque fort de se faire entendre lors des débats. Les paroles sibyllines de jacques Larangot lors de l'investiture d'Eric Mangin sont d'ailleurs un avertissement à peine voilé « je lui souhaite bien du plaisir » a-t-il dit sur un ton qui n'avait rien d'amical.
Prochain conseil communautaire le 17 juin.
Brigitte Letellier
Crédits photos : Brigitte Letellier

Devant : A gauche Micheline Marchand, Gisèle Gary. Derrière de Gauche à droite : Jean-Claude Bohain, Michel Gueucier, Eric Mangin, Georges verdolaeghe, Bruno Lahouati, Nicolas Diédic.

Commentaires (4)

1. babar 19/06/2010

avez vous lu les article dans les journaux depuis quelques mois, vote de confiance négatif, démission du président, réélection du même président, que c'est beau, certain élu on la veste réversible, indemnité du vice présedent supplémentaire, une future création d'un poste administratif d'un montant de 50 000€ par an, faite le calcul au moi, c'est une place bonne à prendre,attention vos taxes d'imposition sur la 4cb vont augmentés, merci Monsieur le président et vice Présidents, bravo il faut prendre l'argent là ou on peu

2. JPDuburcq 18/06/2010

qu'est devenue la vocation tourisme ?

3. erica 15/06/2010

des élection comme cela on en fait tous les jours, avec des promesses et un gros projet pour crezancy qui arrivera sur la table du conseil dans peu de temps construction d'appartements et centre commercial pour la commune.
Qui va payé et bien c'est la 4cb avec augmentation des taxes
félicitation

4. brasso 15/06/2010

RECTIFICATIF
Pourquoi des gens doutaient de l'éléction des nouveaux vice-présidents il n'y à franchement pas de quoi c'est claire comme de l'eau de champagne pardon de l'eau de roche MDR.
Quoi qu'il en soit franchement bravo ils ont étés élus et tout le monde sait que c'est par pur hasard ils se trouvaient la au bon moment lol.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau