Château-Thierry : Devoir de mémoire

27 avril 2009
Château-Thierry

Devoir de Mémoire à Château-Thierry « Le devoir de mémoire n'est pas un devoir envers le passé, c'est un devoir envers le présent et l'avenir  Devoir de Mémoire à Château-Thierry », ces propos du Sous Préfet faisant écho à ceux du Maire de Château-Thierry qui déclarait pour sa part « Nous ne sommes pas là par simple habitude mais d'abord et surtout par conviction et par reconnaissance à l'égard de tous : déportés patriotes internés... Il n'y a pas de grande nation sans mémoire » ont clôturé, Dimanche matin dans la salle communale de la rue du Château les cérémonies marquant la 65ème journée de la Déportation. Cérémonies qui avaient rassemblées une nombreuse assistance au pied du Monument aux Déportés situé au bas de l'avenue de Soissons où Devoir de Mémoire à Château-Thierry Michel Rudloff, président de la section locale de la Fédération Nationale des Déportés Internés et Résistants Patriotes, avait procédé à la lecture d'un message rappelant « qu'il y a 65 ans les dernières citadelles où les nazis détenaient des survivants du génocide s'écroulaient » avant de procéder à l'appel aux morts qui nous rappelait que certains nom de rue de la cité des fables (Raymond Weil, Edmond Dugay...) était dédiés à quelques-unes de ces victimes avant que le cortège n'aille s'incliner sur la stèle Jean Moulin puis prenne la direction de la place de l'Hôtel de Ville sous la conduite de l'Union Musicale.
Jacques Gille
Crédits photos : Jacques Gille

Ajouter un commentaire