Condé-en-Brie : le renouveau à 8 à Huit !

13 novembre 2014

Spécialistes du commerce de proximité, les supérettes 8 à Huit -une enseigne de franchise du groupe Carrefour- sont des magasins alimentaires ruraux positionnés dans les villages ou les gros bourgs. A Condé-en-Brie, un couple d’habitants de La Chapelle Monthodon vient de prendre les rênes du magasin situé 2 rue de la Gare.

Georges et Mylène Lefèbvre, ce sont eux dont il s’agit, épaulés par leurs collaboratrices Carine, Elizabeth et Rita offrent désormais aux clients un environnement repensé qui associe la proximité et la convivialité des enseignes rurales au dynamisme de Carrefour. «Ça fait drôle !» s’est exclamée une ménagère de moins de 50 ans responsable des achats en découvrant le nouveau positionnement des rayons. A propos de rayon, celui des fruits et légumes est sur vitaminé et mis en scène dès l’entrée ! «Il y a même du gingembre pour ceux ayant une fatigue bien particulière» fait remarquer Mylène, d’un sourire coquin.

Dans l’espace d’environ 300m2, on trouve une large gamme de produits. Près de 4 000 références se côtoient dans toutes les familles : produits frais, fruits et légumes, surgelés, prêt à consommer… Du«Pain chaud plusieurs fois par jour» transformé et cuit sur place dispose d’un beau linéaire. Parmi la grande variété de pains figure le Qaiou de Condé : une création de Georges et Mylène proposée en 250g. Le week-end, on trouve des fleurs coupées aux couleurs sympas. L’offre sera élargie aux fêtes telles que la Saint Valentin ou encore la fête des Mères. Terreau, bois d’allumage, dépôt de gaz, photocopie, presse régionale (L’Union et bientôt L’Axonais), livraison à domicile (surcoût de 2€ hors Condé-en-Brie), recharge téléphonique et titre restaurant sont autant de bons services complémentaires offerts par cette supérette new look.

Quid des prix ? L’enseigne 8 à Huit a choisi de pratiquer une politique tarifaire modérée de façon à proposer des prix très raisonnables. Et puis comme le souligne Mylène Lefèbvre, «Condé n’est pas plus loin de La Chapelle Monthodon que Dormans !»

Une surface de vente égayée et un relifting léger mais réussi véhiculent plus que jamais les valeurs de l’enseigne : fraîcheur, qualité, saveur et vitalité. Une  nouvelle mouture séduisante à découvrir près de chez vous !
Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré
 8 à Huit Condé-en-Brie est ouvert du lundi au samedi de 8h à 13h et de 15h à 20h. Le dimanche de 8h à 13h. Tél : 03 23 82 48 69. 


L’inauguration de la supérette s’est déroulée mercredi 12 novembre en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Laurent Bousseau, directeur d’Enseigne Régionale 8 à Huit, Carrefour Express (Carrefour Proximité) Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Eric Assier, maire de Condé en Brie et Jacques Krabal, député de la 5ème circonscription de l’Aisne accompagné de Guilaine Lemaire, son attachée parlementaire pour le Sud de l’Aisne. Faisant référence à la réouverture récente de l’Auberge de Condé, le député-maire de Château-Thierry s’est félicité de la dynamique mise en œuvre autour de ce quartier. «Il se passe toujours quelque chose à Condé- en-Brie !» s’est exclamé Jacques Krabal devant un parterre d’élus du canton , d’habitants du bourg et de villages alentours. «La ruralité ne baisse pas les bras. La ruralité a des atouts pourvu qu’on ait des hommes et des femmes qui y croient» a poursuivi l’élu. S’adressant aux nouveaux responsables du magasin, Jacques Krabal a souligné «que la balle de la réussite est bien sûr dans votre camp mais la réussite dépend aussi des Condéens et Condéennes et des habitants autour ». Carrefour  doit aussi jouer le jeu. Le parlementaire a ainsi souhaité que le groupe de distribution alimentaire « fasse tout pour que les prix soient attractifs ». Avant de partager le verre de l’amitié et de succulentes chouquettes, chouquettes  qui auraient eu sans aucun doute du succès auprès de Gilles Lefèvre du journal L’Axonais (absent pour cause de bouclage de l’hebdomadaire), Jacques Krabal a adressé ses remerciements à la mairie de Condé-en-Brie puis souhaité bon vent à 8 à Huit !

Commentaires (1)

1. Jean-Pierre DUBURCQ 16/11/2014

L'important d'un magasin de proximité et aussi, et surtout l'accueil. Il faut espérer le retrouver dans l'ancienne halle à marchandises, tout comme dans l'ancienne gare de Condé en Brie. Il n'y a plus qu'à espérer un nouveau boulanger dans la commune.

Ajouter un commentaire