Pas bon signe

17décembre 2012

Le Ministre de l’Économie prédit que 2013 sera une année "très, très difficile". En octobre il annonçait une croissance de 1,3% ; elle ne serait plus maintenant que de 0,8%. Si Pierre Moscovici ne sait pas compter, il est au moins un excellent devin. Car, c’est sûr, on va morfler ! Et en tenant de tels propos, le sinistre nous met en condition. Il faut s’attendre au pire. La courbe du chômage qui devrait s’inverser selon notre Président fin 2013, va effectivement fléchir mais c’est parce qu’elle aura du plomb dans l’aile. Les 30 euros de plus que vont toucher les smicards ne vont pas leur permettre de se barrer en Belgique. Les pensions de bon nombre de retraités vont être grignotées. Etc, etc… 2013 sera une année difficile pour tous ceux qui bossent et qui cherchent du boulot. Pour d’autres, ce sera encore une bien belle année.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau