100 maisons pour 100 familles

13 mai 2011
Fère-en Tardenois

Programme Il y a un an naissait dans le cadre des jardins du Château de Fère, le Fonds pour la Fondation de Fère, créé pour célébrer les échanges culturels franco-japonais.

Le 11 Mars 2011, le Japon était frappé d’un cataclysme sans précédent : le séisme, le tsunami et la catastrophe nucléaire faisaient des milliers de victimes et de sans-abri et contraignaient les autorités à évacuer une zone de 20 km autour des centrales nucléaires endommagées. Des dizaines de milliers de personnes, dont beaucoup de personnes âgées et d’enfants orphelins sont depuis retranchés pour une période indéfinie dans des écoles ou des gymnases sans confort et sans intimité.

Pour répondre en urgence aux besoins élémentaires de cette population japonaise, le Fonds pour la Fondation de Fère, a mis en place rapidement le projet « 100 maisons pour 100 familles » initié par Richard Bliah, architecte et fondateur de la Fondation de Fère. Un comité de coordination a été formé pour assurer la bonne marche du projet.

« 100 maisons pour 100 familles » consiste à construire en urgence un groupement de maisons, une sorte de village pour ces refugiés dans un site qui sera déterminé et attribué par les autorités Japonaises sous la direction du Ministère de la Construction.(Programme complet ici)

Les maisons seront préfabriquées en France puis acheminées par containers au Japon. Il s’agit bien sûr de constructions provisoires mais pourtant durables car les éléments de leur construction pourront être utilisés ultérieurement pour la réalisation de maisons de long terme. Ces maisons préfabriquées seront conçues pour des familles de 4 ou 5 personnes et comprendront une pièce à tatami, une salle de bain japonaise et une kitchenette. Pour ces zones froides du Japon, les panneaux de construction seront étudiés pour autoriser un minimum de dépenses énergétiques économisant ainsi l’énergie dont les Japonais ont tant besoin ces jours-ci. Les systèmes de traitement des eaux et des eaux usées seront conçus et installés en utilisant les dernières technologies mises au point par des sociétés françaises. Le chauffage et la climatisation répondront aussi à ce souci d’économie d’énergie et seront très performants. Après l’acheminement, une équipe sur place au Japon s’occupera d’installer et de monter les maisons jusqu’ à la remise « clés en main » aux autorités japonaises.

Créer un cadre de vie quand le confort thermique n’est pas un luxe mais une nécessité, créer un projet en conformité avec les normes françaises d’économie d’énergie et de développement durable et surtout rendre à plusieurs centaines de personnes une intimité et une identité sociale grâce à l’organisation spatiale de ces maisons en petit village, voila l’objectif concret et précis que le projet « 100 maisons pour 100 familles » s’est donné. Dans le temps, l’équipe sera aussi au chevet de cette nouvelle communauté et organisera avec la collaboration de la communauté française du Japon divers événements pour soutenir l’amitié franco-japonaise.

Pour financer cet ambitieux – mais cible projet humanitaire, est mis en place un premier évènement le 15 Mai 2011 au Château de Fère : ce dimanche là, Bartabas dédiera son spectacle du « Lever de Soleil » pour le Japon. La prestigieuse performance que Bartabas et son cheval Le Caravage offrent au projet, aura lieu à l’intérieur des célèbres ruines du Château au petit jour. Il sera accompagné par le célèbre violoncelliste Guillaume Martigne. Plus tard dans la matinée, Juliana Steinbach offrira en récital de piano les célèbres « Tableaux » de Debussy et Moussorsky.

Le Fonds pour la Fondation de Fère s’engage à verser l’intégralité des sommes d’argent qui seront collectées lors de l’événement au projet 100 maisons pour 100 familles et un compte spécial dans le cadre de la Fondation a été ouvert pour cette action.

Enfin grâce à ce projet, c’est avec ardeur que, nous Français, pourrons affirmer aux Japonais que :

« Nous sommes vos amis » : みんな友達です。

Fondation Franco-Japonaise de Fère

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau