Inauguration de l' Espace culturel Claude Varry

2 mai 2010

  Discours du maire de Château-Thierry Jacques Krabal En 1965, Claude Varry pousse la porte de la toute nouvelle Maison des Inauguration de l'espace Claude Varry à Château-Thierry Jeunes et de la Culture récemment créée à Château-Thierry sous l'impulsion du maire de l'époque, Pierre Lemret.
L'intention du jeune professeur d'anglais du collège de Neuilly Saint Front est d'y animer une troupe de théâtre, un projet qui va rapidement se concrétiser et si les locaux de la MJC (alors située place Paul Doumer) offrent une salle de répétition c'est dans la salle des conférences, un lieu qui jouxte ce qui est encore le lycée Jean de La Fontaine, que les comédiens amateurs donneront leurs premières représentations puis les suivantes au point de s'y installer de manière quasi-définitive s'y l'on excepte quelques escapades sur le théâtre de verdure du Vieux Château pour les Fêtes Jean de La Fontaine ou du côté d'Avignon à l'occasion du célèbre festival..
Au fil des années la troupe de théâtre amateur de la MJC deviendra le Théâtr'O et son fondateur, ayant abandonné l'éducation nationale, prendra la direction de Nogent l'Artaud pour y créer le Théâtre de la Mascara première compagnie professionnelle à voir le jour dans le sud de l'Aisne.

Le Théatr'O La réceptionMetteur en scène, comédien, auteur, Claude Varry, emporté par la maladie en 1989, avait su faire  partager sa passion à de nombreux jeunes (et parfois moins jeunes) dont certains se sont lancés sur ses traces en devenant à leur tour des professionnels du spectacle.
Ils étaient nombreux en ce dernier vendredi du mois d'Avril à s'être donné rendez-vous devant cette salle des conférences, devenue Espace Culturel Paul Doucet, pour dévoiler une plaque à la mémoire de cet homme de théâtre dont Didier Perrier (qui lui succéda à la direction du Théâtr'O avant de fonder la compagnie l'Echappée), Nicolas Jobert (depuis plus de vingt ans aux commandes de la Mascara) et Catherine Quintin (présidente du Théâtr'O) allait retracer la carrière avant que le plateau du tout nouvel Espace Culturel Claude Varry ne s'anime avec quelques scènes extraites de « La Fontaine, quel il est » l'un des spectacles signé par celui dont l'ombre et la mémoire n'ont sans doute pas fini de hanter ces lieux.

Jacques Gille
Crédits photo : Jacques Gille

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau