Un voyage à Paris pour bien finir l'année !

5 juillet 2012
Château-Thierry

Bon nombre des projets portés par les élèves de 6ème et 5ème SEGPA du collège Jean Rostand fédèrent des actions environnementales, culturelles et mémorielles. C’est dans ce cadre  que ces élèves accompagnés d’une classe de seconde du lycée Jean de la Fontaine conduite par Madame Layer se sont donc rendus à Paris.
Au programme, visite avec la guide Léa de Donder  du Mont Valérien, Haut-lieu de la mémoire nationale. Dans l’an

cienne écurie, les adolescents ont  découvert l’exposition "Résistance et Répression" qui présente des portraits et des lettres d’adieux de condamnés. Sur la cloche de bronze, ils ont reconnu les noms de Résistants célèbres tels  Honoré d’Estiennes d’Orves ou ceux du groupe Manouchian parmi ceux des mille hommes fusillés au Mont Valérien. (Les femmes étant décapitées en Allemagne).Dans la chapelle ils ont trouvé les poteaux d’exécution  cisaillés par les balles et les boîtes (cercueils  réutilisés) qui servaient au transport des corps dans différents cimetières de Paris et de sa région. Les collégiens et lycéens ont ensuite parcouru le chemin emprunté par les martyrs jusqu’à la clairière des fusillés avant de redescendre dans la crypte du mémorial où reposent seize combattants de différentes armes.
L’après midi Laurence Thibault, directrice de l’AERI ( Association pour les Etudes sur la Résistance Intérieure) et Guy Crété Psycho-sociologue les ont accueillis à la Fondation de la Résistance. Ensemble ils  ont retracé les temps forts de leur engagement 2011/2012 dont leur présence aux cérémonies du 11 novembre et du 8 mai  et  la création puis la lecture de leurs haïkus à Baulne en Brie. La trame du futur projet fut ensuite esquissée.
Le moment culturel fut la découverte du centre historique de Paris à bord d’une vedette du Pont Neuf.  Le coût de  cette journée a été pris en charge grâce au fruit du travail des élèves dans le cadre de l’opération "Vos Papiers S.V.P !" en partenariat avec Greenfield.
Pierre Bernard
Crédits photos : Pierre Bernard

Ajouter un commentaire