Une soirée autour du feu

25 juin 2010
Château-Thierry

 

Jean-Pierre Semblat

Le feu

Mylène

Il y avait foule ce Jeudi soir dans la basse cour du Vieux Château pour les Feux de la Saint Jean, véritable coup d'envoi de la 50ème édition des Fêtes Jean de La Fontaine.

Après l'embrasement du bûcher, intervenu un peu trop tôt au goût de certains spectateurs qui auraient souhaité que soit attendu une pénombre plus propice à ce genre de spectacle (une donnée qui avait visiblement échappée aux organisateurs), les artistes ont pris possession des lieux pour une longue soirée où alternait paroles et musiques.
Fabrice Caurier   Les paroles ce furent d'abord celles du conteur Jean-Pierre Semblat, ardent défenseur de la langue picarde, qui fit revivre avec humour quelques scènes et personnages venus du plus profond du terroir puis celles de Gérard Gille qui, accompagné de l'excellent joueur de vielle Mathias Neiss, invita les spectateurs à découvrir les univers glauques de Lovecraft à travers un propos sans doute peu adapté au caractère festif de la soirée.

Coté musique place à Fabrice Caurier dans un répertoire où l'humour, parfois grinçant, côtoie une poésie souvent quelque peu désabusée puis à Mylène qui multiplia les clins d'œil à La Fontaine en assortissants chacun de ses titres à l'une de ces morales chères au fabuliste.

Si l'on peut, comme bon nombre de spectateurs le déclaraient, se féliciter du retour de ce genre de soirée, qui avait quelque peu disparu du paysage castelthéodoricien, on regrettera tout de même qu'elle ne se soit pas terminée par l'une de ces folles sarabandes qui entraînait autrefois les participants autour du feu.
Jacques Gille
Crédits photos : Jacques Gille

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau