Un choc fatal

6 novembre 2012

Le rapport Gallois commandité par le gouvernement pourrait préconiser une baisse de 30 milliards de cotisations pour les  entreprises. Si ça baisse d’un côté, ça va monter de l’autre. Et de l’autre côté il y a les Français qui pourraient à nouveau morfler si cette suggestion est reprise par le gouvernement. Hausse de la CSG et de  la TVA entre autre. Le Ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire, Benoit Hamon, note qu’il y aurait dans ce cas «un choc du pouvoir d’achat immédiat». Alors lui, il n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter comme disait le regretté Coluche. M’sieur le Ministre, le pouvoir d’achat des Français est déjà bien choqué et ce depuis un certain temps voir un temps certain. Alors une hausse ou une taxe supplémentaire, on n’est plus à ça près. Si ça peut vous arranger, nous ça ne nous dérange pas. Par contre, j’en connais qui vont faire la tronche. Ce sont ceux qui avaient l’habitude de me voir déposer dans le chariot de la Banque alimentaire, un paquet de pâtes ou une boite de conserves. Et là, oui, pour eux ça va être un choc immédiat.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau