Patience et longueur de temps...

20 mars 2012
Montmirail

Dimanche 18 Mars, s’est tenue à Montmirail (51) l’Assemblée Générale de l’Association Tourisme Ferroviaire de la Brie Champenoise à l’Omois (TFBCO).

Près d’une centaine d’adhérents et de sympathisants avait répondu à l’invitation du président Yves Coquel. Et comme dirait l’autre : «Y avait du beau monde !». En effet, de nombreuses personnalités avaient fait le déplacement en ce dernier dimanche d’hiver. Mme Isabelle Vasseur député la 5ème circonscription de l’Aisne, MM. Bernard Doucet maire de Montmirail, Jacques Krabal maire de Château Thierry, Eric Mangin président de la Communauté de Communes de Condé en Brie (4CB) et Dominique Jourdain d’Europe-Écologie-Les Verts siégeaient parmi l’assistance. En aparté, le président de l’Association a regretté une nouvelle fois l’absence de Philippe Martin, le député de la 6ème circonscription de la Marne. Cet élu est sans doute plus sensible aux problèmes viticoles qu’aux soucis d’une assoc voulant faire rouler un train touristique.

Quoiqu’il en soit, même si le train Picasso reste toujours stationné en gare de Montmirail, le projet de TFBCO qui, rappelons-le, ne concerne pas uniquement la circulation d’un train sur la ligne Mézy-Moulins/Montmirail, mais également le rachat de la gare de Montmirail avec la création d’un musée ferroviaire, le lancement d’une activité de vélo-rail avance doucement mais sûrement ! Des nouvelles encourageantes ont été annoncées aux adhérents. Un dossier visant à classer le projet de l’Association en Pôle d’Excellence Rurale (PER) va être instruit. Les PER, lancés en 2005, représentent des initiatives locales soutenues par des partenaires publics (structure intercommunale ou conseil général par exemple) en association avec des partenaires privés (entreprises ou associations), qui visent à mettre en valeur un territoire dans plusieurs domaines : promotion des richesses naturelles, culturelles et touristiques, valorisation des bio-ressources, offre de services et accueil de nouvelles populations et développement de productions industrielles et artisanales. Des travaux devraient être engagés pour sauver le site industriel Voies Ferrées Locales et Industrielles (VFLI) de Montmirail où 25 emplois sont en jeu et permettre ainsi à l’entreprise d’utiliser la ligne Montmirail/Mézy-Moulins pour acheminer son matériel.

Une souscription pour le rachat de la gare de Montmirail (40 000 euros) est lancée. L’Association a déjà reçu 2 781€ de dons de particuliers. Une action menée auprès du Ministère du Budget par Isabelle Vasseur vient de porter ses fruits. Les donateurs pourront désormais bénéficier des réductions d’impôts prévues au Code Général des Impôts. Ainsi par exemple pour un don de 100€, une réduction de 66€ sera appliquée. Toujours à propos de gros sous et de la députée, celle-ci a sorti 3 000€ de sa réserve parlementaire pour l’entretien du matériel de TFBCO. Quant à Bernard Doucet, maire de Montmirail, celui-ci indique que son silence n’est pas synonyme de manque d’implication. Bien au contraire, il est lui aussi à la manœuvre l’élu de la Marne ! Mais comme il se plait à le souligner : -«Des réunions se déroulent en haut lieu (Sénat), mais tout ne peut pas être divulgué !». Jacques Krabal, Eric Mangin et Dominique Jourdain ont, eux, apporté un soutien moral à TFBCO, en déplorant une nouvelle fois que le nerf de la guerre était bien l’argent.

Le verre de l’amitié attendait les participants, salle des pas perdus, en gare de Montmirail. Le Bureau de l’Association invitait celles et ceux qui découvraient TFBCO à visiter les locaux de la gare restaurés par les adhérents et à monter bien évidemment dans leur flamboyant Picasso.

Travail, Fierté, Bénévolat, Courage, Opiniâtreté, tel est le slogan de l’Association dont vous pourrez suivre bientôt les péripéties sur un nouveau site en construction : www.tfbco.fr

Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré

Ajouter un commentaire