Fêtes à Jean : demandez le programme !

logo-comite.jpg1er juin 2013
Château-Thierry

La 53ème édition des Fêtes Jean de La Fontaine se veut carnavalesque et pour remplir cet objectif ses organisateurs ont invité une école de samba parisienne composée d’une quarantaine de percussionnistes, musiciens et danseuses. « Sambatuc » (c’est le nom de cette formation) sera associée dès le Vendredi 21 Juin à la Fête de la Musique avant de participer aux différents rendez-vous des fêtes durant lesquels les castelthéodoriciens pourront retrouver les « Copains d’abord » un groupe de Gilles venu de Louvroil dans le Nord.

Parmi les autres invités qui passeront le week-end dans le sud de l’Aisne pour un programme qui reste fidèle à une tradition vieille d’un demi-siècle l’ensemble allemand « Neckarfurzer », une formation alsacienne en provenance d’Haguenau et « Karaib » (déjà vu à Château-Thierry) qui fera vibrer le public avec ses rythmes antillais.

Au total ce sont une douzaine de musiques (outre celles déjà citées on pourra voir et entendre les fanfares de Villers-Cotterêts et Chézy-sur-Marne, l’Alliance Musicale Charly-Saacy, etc…) et une dizaine de chars qui animeront la parade du dimanche avant le spectacle pyrotechnique du soir qui sera précédé d’un concert dont les exécutants, venus du conservatoire municipal ainsi que de l’Union Musicale et des percussions urbaines, seront accueillis sur le « Night and Day » une péniche amarrée au pied du pont de l’aspirant de Rougé pendant la durée des fêtes et sur laquelle, en clôture de cette cuvée 2013, la compagnie « Le Chien qui Miaule » donnera un spectacle le Lundi 23 en après-midi.

Notons également que le samedi la remise du prix Jean de La Fontaine sera l’occasion de rendre un hommage à Michel Maillard qui fut l’animateur de cette manifestation littéraire mais également, durant plusieurs années, un membre actif du comité des fêtes.

Tous les détails seront à retrouver sur le programme qui sera mis en vente prochainement et il reste à croiser les doigts pour que la météo  se montre plus clémente que l’année dernière et que la seule pluie qui arrose ce premier week-end estival soit celle des confettis.   

Jacques Gille

 

 

 

 

sambatuc.jpgles-gilles-de-louvroil.jpgfeu-d-artifice.jpg

Ajouter un commentaire