Le château renaissance de François1er à Villers-Cotterêts

15 Octobre 2008
En balade : Le château de Villers-Cotterêts

 

Villers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiques

 

 

 

 

Les Axonais eux-mêmes ignorent souvent l'existence de ce château à Villers-Cotterêts qui a beaucoup souffert mais nous présente quelques éléments architecturaux et de décor impressionnants et forts intéressants.Ce n'est pas Fontainebleau ni Chambord, mais l'édifice mérite le détour, à deux pas de chez nous.Vous pourrez faire la visite guidée toute l'année (à partir de 2 personnes) deux fois par jour et c'est un privilège d'être peu nombreux en visite pour qui a connu l'affluence estivale des grands monuments.En petit groupe, on prendra son temps : questions et échanges en sont facilités. La Révolution ont abîmé l'édifice et son utilisation en asile de mendiantVillers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiquess (pour ne pas dire en prison) etdes aménagements postérieurs

 

n'auraient pas arrangé les choses, mais des déprédations bien plus récentes nous plongeaient encore il y a quelques années dans une grande  inquiétude...
Une catastrophe évitée
En effet, une gestion partagée entre l'Etat et la ville de Paris (qui gère également la maison de retraite qui occupe l'une des ailes du château) a eu coVillers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiquesmme principale cVillers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiquesonséquence l'abandon du site et le manque d'investissement pour sa mise en valeur et sa protection.
Nous n'avons pas eu le courage, il y a quelques années, de faire la visite, sachant d'avance que nous allions voir un chef-d'œuvre abîmé, couvert de tags, repaire de marginaux...
Heureusement, les choses sont rentrées dans l'ordre et la catastrophe évitée, au prix Villers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiquesd'une protection la plus neutre possible : fenêtres bouchées au noir et toitures en tôles grises, en attendant des restaurations coûteuses ultérieures.

La façade du château et la partie visitable valent le coup d'œil : vous serez frappé par la richesse des plafonds à caissons sculptés du passage et des escaliers, à la gloire du roi mais présentant également des scènes mythologiques ou évoquant les valeurs d'un roi.
Villers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiquesOn pénètre dans la Chapelle dont le décor très chargé ne montre pas à première vue d'aspect religieux, tant elle est dévolue à la gloire du roi.  C'est la plus grande salle, ornée d'un retable Renaissance imposant.

De la chapelle, vous aurez accès à la loggia qui surplombe l'entrée du château et ouvre la perspective sur la cour. Ne cherchez pas les appartements du roi, François Villers cotterêts dans l'Aisne : le château scènes mythologiques1er ou Henri II qui lui succéda. Ils ne sont pas visitables (dans les bâtiments encadrant la deuxième cour qui était aussi un jeu de Paume découvert).

 Une grande partie de l'édifice est encore à restaurer et l'on souhaite sans doute voir animer les salles visibles d'un peu de mobilier, même si l'on sait que les meubles de  'époque étaient très "meubles" (mobiles), et qu'en fait le plus long séjour de François 1er fut d'un mois, au moment de la fameuse signature de l'Ordonnance dite de Villers-Cotterêts qui affirma la suprématie de la langue d'oïl sur la langue d'Oc et le début de l'état civil en français (1539)
Traité paraphé dans la Chapelle. Derrière le château, on se promènera dans le parc qui a perdu ses jardins à la française mais se prolonge agréablement vers la forêt de Retz.

Pour tous renseignements à l'Office de tourisme (face au château) :
http://tourisme-villers-cotterets.fr/
E-mail : ot@ccvcfr.fr


Claude David
Crédits photos  : Claude David

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau