Avant les 3 coups !

25 mars 2011
Château-Thierry

Une partie de la troupe Côté régie 19h00 à l’Espace Culturel Claude Varry : arrivée des comédiens du Théatr’O qui, après leur journée de travail (statut amateur oblige) gagnent les coulisses pour une séance de maquillage avant de passer par la case costume pendant que du côté de la régie, les deux techniciens de la troupe, qui opèrent juste au-dessus des spectateurs, vérifient la bonne marche de la quarantaine de projecteurs et des différents éléments son et image qui seront mis en œuvre pendant le spectacle. Sur un côté du plateau une petite table ronde encombrée de livres en tous genre, d’autres piles de livres  jonchant le sol alentour et à l’opposé une tente canadienne, ce sont là les seuls composants apparents du décor…

Quisaitout   Gros betaSoudain le noir se fait et les premières notes d’une chanson se font entendre tandis qu’une voix annonce aux comédiens : « Quand vous entendrez cela, il vous restera deux minutes ! » et au bout des 120 secondes annoncées la lumière éclaire le premier tableau de la pièce de Coline Serreau « Quisaitout et Grobêta », deux personnages que tout oppose et qui vont, durant 80 minutes, nous entrainer dans un monde burlesque ou l’on mange du riz au chou en apprenant à jouer du  violon en une poignée de secondes avant de ressusciter au beau milieu d’anges qui se bagarrent comme des gamins…

  En coulisses Ce soir là lorsque les comédiens ont achevé leur prestation la salle est restée silencieuse et pour cause : nul spectateur n’avait pris place dans l’un des 140 fauteuils de la salle et seuls l’œil attentif de Sylvie, la metteur en scène, et le regard curieux de quelques représentants des médias venaient de suivre l’une des dernières répétitions avant la série de représentations offertes au public entre le 25 Mars et le 9 Avril…  

 Jacques Gille
crédit photos : Jacques Gille

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau