Et si on divisait le prix de l'eau par deux ?

19 mars 2012
Condé en Brie

nos-ronds-dans-l-eau.jpgCe vendredi 16 mars 2012, l'Association "Nos Ronds dans l'Eau" a organisé une réunion publique à CONDE EN BRIE pour expliquer le tarif actuel de l’eau et prouver qu’il était possible de payer beaucoup moins cher. Tout comme les habitants de TRELOU SUR MARNE, les Condéens sont également confrontés à un prix excessif de l'eau à savoir 7.26€/m3 (pour une consommation annuelle de 120m3, référence INSEE).
Face à un public d'environ 50 personnes, l'association a débuté cette réunion par une présentation pour expliquer et faire comprendre, dans un premier temps, le rôle des divers organismes caractérisant chaque montant dans nos factures.
En s'appuyant sur des études officielles, les membres de l'association ont comparé les coûts de l'eau de nos communes avec la moyenne nationale française. En disséquant poste par poste, l'association a mis en évidence les tarifs démesurés pratiqués tant au niveau de la distribution de l'eau gérée par l'USESA, que de l'assainissement des eaux usées géré par la Communauté de Communes de Condé de Brie.
Dans un second temps, après avoir énuméré toutes les actions entreprises, l'association a proposé une solution qui permettrait de baisser significativement le prix global de l'eau. Cette baisse du prix pourrait s'appliquer si nos communes adhéraient à NORÉADE, Établissement Public spécialisé dans les domaines de l'eau et de l'assainissement.
Présenté par M. DAGRY, maire de Braye en Laonnois et membre du conseil de NORÉADE, cette régie publique propose à 702 communes (888 823 habitants) le même prix de l'eau pour tous ses abonnés que ce soit pour des grandes villes ou des petites communes en zone rurale.

                          Comparaison entre les prix de l'eau de Noréade et des communes de notre territoire

tableau.jpg
2012-03-16-reunion-publique-conde-en-brie-4.jpgToutes les communes du sud de l'Aisne peuvent être concernées par ce projet. Cela se traduirait par une réduction de plus de 40%, pour les communes non assainies et allant même jusqu'à 50% de réduction pour les communes assainies qui sont le plus en difficultés comme Trélou sur Marne, Celle les condé, Condé en Brie et Courtemont Varenne.
Mr. Larangot, Président de l'Union des Services d'Eau du Sud de l'Aisne (USESA), qui était présent, a pris la parole pour expliquer la démarche des élus de l'USESA depuis 3 ans et justifier les 29.7% d'augmentation attribuable uniquement sur le coût de la distribution d'eau. Après son intervention, un débat houleux s'enchaina suite à une simple question de l’un des membres de Nos Ronds dans l'Eau, à savoir :
"M. Larangot, seriez-vous favorable à étudier une éventuelle proposition d'adhésion de nos organismes gérants l'eau à la régie publique Noréade afin d'alléger les factures de toutes les communes du sud de l'Aisne ?", la réponse de ce dernier fut directe "Non, hors de question"...

Qu'à cela ne tienne pour tous les usagers concernés ! Faites vous entendre !

Article fourni par l'association "Nos ronds dans l'eau"
Crédits photos : "Nos ronds dans l'eau"

Ajouter un commentaire