RENOVATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

 

Ce mercredi 13 décembre 2017, des avancées significatives ont été actées en faveur du parc social de Château-Thierry lors d’une réunion entre la municipalité, représentée par le maire Sébastien Eugène, Bruno Beauvois, Dominique Douay et Jean-Marie Turpin, et les représentants du groupe Action Logement (regroupant la Maison du CIL et Logivam).
Lors de la dernière rencontre le 10 novembre 2017 avec le groupe Action Logement la municipalité avait annoncé le blocage des permis de construire de ce groupe, si le bailleur social n’accélérait pas la mise en œuvre de la rénovation des logements existants, selon le principe suivant : « pas de nouvelles constructions sans rénovation ».
Le message a été entendu et des propositions concrètes ont été officiellement présentées à la municipalité :
Pour les Vaucrises 
Réhabilitation lourde de l’ensemble des résidences du quartier Vaucrises sur 7 ans – entre 2018 et 2025 : isolation thermique, remplacement des huisseries, changement des équipements sanitaires et des revêtements de sol… Le coût total de ces opérations est estimé à 22 millions d’euros, soit environ 40 000 euros par logement.
Démarrage de la réhabilitation de 3 résidences (48 appartements) dès le second semestre 2018, hors convention ANRU. La concertation avec les habitants de ces résidences sera réalisée au 1er semestre 2018. 
Acceptation de la proposition de démolition de 20 logements afin d’améliorer le cadre de vie, tel que suggérée par l’étude menée en 2017 par la Ville et la CARCT avec la participation des habitants, les familles seront naturellement relogées.
Le calendrier détaillé sera précisé dans le cadre de la convention ANRU, qui sera rédigée au 1er semestre 2018.
Pour Blanchard :
Réhabilitation de l’ensemble des résidences du quartier sur une période de 4 ans à partir de 2019. Les études approfondies pour cette réhabilitation seront menées en 2018. Le coût total de ces opérations est estimé à 16 millions d’euros, soit environ 40 000 euros par logement.
Acceptation de la proposition de démolition de 2 ilots dans le cadre d’un projet de requalification des espaces, conformément aux résultats de l’étude menée en 2017 par la Ville et la CARCT avec la participation des habitants. Le relogement des familles concernées débutera dès 2018. La démolition est prévue fin 2019.
Un calendrier global des opérations est attendu pour fin janvier 2018.
Dans ces deux lieux de vie, le relogement lié aux démolitions sera entièrement permis grâce aux opérations nouvelles du groupe Action Logement faisant actuellement l’objet d’un dépôt de permis de construire. Par conséquent, comme souhaité initialement par la municipalité, la mairie ne devra pas trouver d’autres terrains à bâtir en compensation. Ces opérations nouvelles se trouvent en dehors des « quartiers prioritaires de la Ville » afin de diminuer la densité de logements sociaux dans ces quartiers.
Pour les autres bâtiments appartenant à la Maison du CIL : un programme de rénovation des appartements des Filoirs et une réhabilitation lourde des immeubles de la rue du Parc sont à l’étude. 
Dans ces conditions, et après transcription par écrit des engagements de la Maison du CIL et de Logivam, les permis de construire actuellement déposés par ces bailleurs sociaux seront de nouveau examinés.
La municipalité a réaffirmé sa volonté de mixité sociale en demandant aux bailleurs sociaux d’intégrer dans chaque nouveau projet des programmes d’accession à la propriété.
L’équipe municipale et les services de la Ville resteront particulièrement vigilants sur la mise en œuvre effective de ces engagements. Une prochaine rencontre de suivi est déjà programmée pour fin février 2018.
 
Communique de la Mairie de Château-Thierry

Img 9636

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau