Baulne en Brie : par-delà les chants

29 avril 2014
Baulne en Brie

Comme chaque année depuis son inauguration en 2009, la commémoration de la Journée Nationale de la Déportation de Baulne en Brie a réuni une nombreuse foule autour du mur de mémoire vivante. Habitants du bourg et élus des environs parmi lesquels figuraient Jacques Krabal, député-maire de Château-Thierry et Éric Mangin, maire de Crézancy et Conseiller Général, ont honoré les déportés du canton de Condé en Brie. Place Daniel Beaucreux, le maire du village Bruno Lahouati et l’équipe municipale ont su composer une nouvelle fois un beau moment de rencontre entre les générations. Une cérémonie présidée par Eric Assier maire de Condé en Brie et empreinte d’une grande émotion, notamment lors des chants offerts aux déportés dont les voix se sont tues à jamais par la Chorale de l’Est Parisien. Des textes sur le thème de la déportation écrits par de simples passants d’un jour ont été lus par des enfants. Ils seront gravés sur des plaques émaillées. Celles-ci viendront ensuite enrichir les stèles de ce mur.
Dominique Bré

 

Ajouter un commentaire