4CB : des vœux inventifs, combatifs et créatifs

Sdiscour113 janvier 2014
Artonges

 La cérémonie des vœux de la Communauté de Communes du Canton de Condé en Brie (4CB) s’est déroulée cette année à Artonges. C’est Ghislain Dadou, maire du bourg, qui a accueilli dans la salle communale le Président Eric Mangin accompagné des vice-présidents,  les conseillers communautaires, le personnel de l’établissement public, une poignée d'habitants du territoire ainsi que des personnalités parmi lesquelles Virginie Lasserre, la Sous-préfète de l’arrondissement de Château-Thierry ou encore Guilaine Lemaire assistante parlementaire du député Jacques Krabal (retenu sur une autre cérémonie) pour le sud de la circonscription. 

Devant ce parterre, l’élu en a profité pour formuler des vœux d’argent. C’était le moment ou jamais ! En effet, la salle communale datant d'une trentaine d'années va faire l’objet de travaux ayant pour but d’améliorer sa performance énergétique. Lesdits travaux seront certes subventionnés par différents organismes mais le bâtiment ayant  pris l’eau l’été dernier à cause des intempéries, des dépenses non prévues concernant la réfection de la toiture et du revêtement de sol devront être supportées par la commune. A moins, comme l’a souhaité Ghislain Dadou, que de nouvelles subventions et la réserve parlementaire du député viennent alléger quelque peu la facture.  

Comme à l’accoutumée, le Président Mangin s’est ensuite prêté au traditionnel exercice des vœux en rendant tout d’abord un hommage à deux hommes disparus en 2013 à savoir d’une part, Daniel Fontaine, ancien maire de Crézancy et d’autre part, Jacques Larangot, maire de Condé en Brie, décédé en juillet dernier. A la demande de l’élu, une minute de silence a été observée par l’ensemble de l’auditoire.

Dsc08268Eric Mangin a tenu à remercier tous les acteurs de la communauté pour le travail accompli. «Des élections approchent, de nouvelles têtes vont arriver dans le paysage local. Nous travaillerons ensemble car la mutualisation sera certainement plus forte qu’elle ne l’est aujourd’hui» a souligné le Président. Des réflexions sont menées  au sein de la Communauté de communes notamment en ce qui concerne la réforme des rythmes scolaires, l’urbanisme avec l’instruction des permis de construire, l’environnement avec la gestion des bassins versants. Dossiers qu’il faudra mutualiser  pour «éviter une double peine fiscale» selon l’élu. 

 «Ne partons pas toutefois la fleur au fusil»

 Si Eric Mangin n’a pas voulu faire un bilan de fin de mandat, il a tout de même évoqué l’échéance électorale. «Nous avons renforcé les fondations de la Communauté. Beaucoup de choses restent à faire au sein de la collectivité. Le travail mené dans chaque pôle d’activité a permis d’avoir plus de professionnalisme au sein de la structure. Les finances sont bien plus saines que lors de la prise de notre mandat» a-t-il affirmé. Le Président a par ailleurs souhaité que les élus soient optimistes en 2014 malgré les difficultés qu’ils pourraient rencontrer. En cette année de commémoration du Centenaire de la Première guerre, «ne partons pas toutefois la fleur au fusil, mais en tant que combattant pour réussir, avancer, entreprendre et être innovant» a conclu Eric Mangin. 

SousprefVirginie Lasserre a clôturé la cérémonie en un discours bref, compte tenu de l’obligation de réserve qui est la sienne en cette période. La Sous-préfète a tenu à rappeler sa mission principale, à savoir la sécurité. «On observe sur l’arrondissement et on ne peut que s’en réjouir, une baisse légère de la délinquance. En revanche, on peut regretter une augmentation du nombre de cambriolages » a-t-elle indiqué. «La gendarmerie se mobilise principalement sur ce point et renforce le nombre d’agents sur le terrain pour répondre aux inquiétudes des habitants qui sont légitimes. C’est un fléau sur lequel nous mettons la priorité» a poursuivi Virginie Lasserre. Pour un meilleur service de proximité aux habitants de l’arrondissement, la représentante de l’État a indiqué que la sous-préfecture s’est modernisée à l’automne dernier avec la mise en place du dépôt express et a été renforcée dans ses missions avec à partir du 1er janvier 2014 la délivrance directe des permis de conduire.

 «Je ne peux pas résister à la tentation…»

  Le 3ème point évoqué par Virginie Lasserre a été celui de la priorité nationale donnée à l’emploi. «Nous sommes touchés sur l’arrondissement de Château-Thierry par un taux de chômage qui est bien trop élevé. Il reste à 12,8% au 2ème semestre 2013 » a regretté la Sous-préfète. Une satisfaction tout de même : 106 emplois d’avenir, principalement dans des associations ou collectivités territoriales ont été créés l’an passé sur l’arrondissement. «Je ne peux pas résister à la tentation de vous dire qu’il y a aussi  de beaux projets sur l’arrondissement et notamment sur la Communauté de communes qui mobilisent les entreprises» a souligné Virginie Lasserre en évoquant l’ouverture en 2014, par quelques chefs d’entreprise, la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) et un représentant de l’Éducation Nationale, d’un Fablab* sur Château-Thierry. «L’essentiel, c’est aussi d’oser innover, permettant ainsi une dynamique de territoire» a conclu la Sous-préfète. 

De succulentes galettes à la frangipane et à la pomme accompagnées d’une  boisson pétillante furent ensuite servies à l’assemblée. 
Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré

*Falab : lieu destiné à accueillir des ateliers High-tech comprenant des imprimantes 3D, des découpeuses laser et d’autres machines-outils de pointe. Ces ateliers permettront aux entreprises de tout l’arrondissement de Château-Thierry de fabriquer des prototypes et aux jeunes scolaires ainsi qu’au grand public de réaliser tous types d’objets.

Ajouter un commentaire