Communauté de communes de Condé en Brie : c'est la castagne !

3 avril 2010

Alain Moroy 1er vice président et Annie Chateau directrice générale de la 4CB Réunion communautaire houleuse ce vendredi 2 avril à la communauté de communes du canton de Condé en Brie ! 
En point d'orgue un vote de confiance demandé par plusieurs délégués concernant le président Eric Mangin investi depuis deux ans dans ses fonctions.
Difficile pour l'observateur de démêler les tenants et les aboutissants d'une situation explosive qui perdure depuis plusieurs mois déjà, à coups de lettres, mails, propos limite insultants. Bref ça vole bas depuis quelque temps  à la 4CB !   

Bruits de couloirs

Manque d'implication,  de rigueur, désorganisation,  retards ou absences répétées, en gros  voilà ce que de nombreux délégués reprochent à l'actuel président.
"Ca ne peut pas durer  !" nous ont confié certains  excédés : "la communauté de communes est au bord du gouffre."
"Financièrement on court à la catastrophe !  C'est la pagaille  ! il faut en sortir."
On ajoute à celà un climat  de suspicion ponctué de coups bas, insultes, mises au point par courriers.
Plusieurs mouvances s'affrontent : les nostalgi-
ques des années Larangot
les inconditionnels de Mangin et ceux qui aspirent à une nouvelle ère pour la
4CB.
.Encore de belles prises de becs en perspective pour les semaines à venir !
B.L


Un nom revient constamment  au cours des débats : celui de 
l'actuelle directrice des services Annie Chateau mise en place  par le précédent président Jacques Larangot . Quand  on fait le tri des discussions, prises de positions et coups de gueule qui se sont succédés avant le vote, il apparait, que Mme Chateau n'aurait pas les faveurs de l'actuel président. Lequel entendait bien lors de son arrivée  réorganiser les services de la 4CB à son idée.

Alain Moroy premier vice président et maire de Marchais en Brie, proche de Jacques Larangot,  ne l'entend pas du tout  de cette oreille et  le fait savoir avec vigueur ! Il  ne cache pas sa colère de voir les choses ainsi chamboulées. Pour finir il  accuse carrément  Eric Mangin de vouloir se « débarrasser » de la directrice générale et de mal tenir la structure.
Le personnel de la 4CB suit les débats avec inquiétude.

Plusieurs délégués ont été dans son sens, enfonçant encore le clou n'hésitant pas à le traiter d'incompétent et lui reprochent son manque de transparence.

Ce qui a fait bondir Jean-Claude Bohain vice président à la voirie et maire de Barrzy sur Marne "y'en a marre de ses histoires !" a-t-il hurlé. « Quelle transparence ? » et de stigmatiser "le règne" de Jacques Larangot , qui agissait "en seigneur" (...)« devant
90% des maires qui venaient lui manger dans la main » accusant celui-ci, avec l'aide d'Alain Moroy,  de mettre des bâtons dans les roues d'Eric Mangin "toutes les 5 minutes "(...)"Ca dépasse les bornes vous détruisez sciemment ce que vous avez construit des années auparavant. !"

L'ensemble de l'assemblée communautaireEvidement Annie Chateau, forte du soutien inconditionnel  d'Alain Moroy, s'est défendue bec et ongles. Elle a énuméré toutes les actions qu'elle réalise pour la 4CB. Eric Mangin a démenti   vouloir la licencier et lui a surtout reproché de ne pas  se plier aux nouvelles règles, de bloquer les dossiers et d'être en partie responsable de la démission de Mme Gémieux recrutée pour s'occuper de l'ensemble du personnel (fonction remplie par Mme Château auparavant)

Ja
cques Larangot pendant ce temps buvait du petit lait. Son intervention a été tout de suite bloquée par un tollé de  protestations : l'assemblée voulant  passer enfin au vote . Jacques Larangot essaie d'intervenir en vain
Un vote sanction pour Eric Mangin qui a  été désavoué par 27 voix contre 21 en sa faveur et deux bulletins  blancs. Va-t-il démissionner ? Il a réservé sa réponse au prochain conseil.
Et dans cette hypothèse qui va se présenter ? Jacques Larangot ? Alain Moroy ? d'autres noms circulent déjà. Le calme n'est pas prêt de revenir à la communauté de communes ! Nous y reviendrons.

Brigitte Letellier
Crédits photos : Brigitte Letellier
Lire aussi article de l'Union

Commentaires (2)

1. Jean Pierre 18/04/2010

Sous l'impulsion de son ancien Président, la communauté de communes a pris la vocation Tourisme du Canton de Condé en Brie. Sans vote du budget, son financement n'est pas assuré et le recrutement d'une hôtesse au syndicat d'initiative se trouve reporté, voire remis en cause.
Le solde de la dotation tourisme de 2009 n'a pas été versée dans son intégralité et cela empêche le syndicat d'initiative d'accomplir sa mission.

2. philippe M 17/04/2010

bonjour à tous...
je suis interloqué pour revoir un changement à la tête de la 4 CB... je me demande où est le débat ? est ce donc les difficultés financières, où des querelles enfantines ? je ne pense pas qu'on pouvait faire auparavant du neuf avec du vieux...l'équipe éxécutif ne doit donc pas changé, Mangin se défend bien : il devrait donc rester même si la tâche est plus que compliquée...
bien des projets sont soutenus... je vois revoir sous la 4 CB encore un labyrinthe fabuleux !! d'autres mérite d'etre poussé davantage... et je pense au petit train... évidement !!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau