Sous le charme d'un "aristochat"

 

 5 novembre 2013
La Chapelle Monthodon

Ce félin ne laisse pas indifférent. Un nom magique évoquant les splendeurs et mystères de l’Orient, des yeux de couleur azur, un masque sombre, des pattes gantées et une fourrure blanc crèmdsc066312.jpge ; pour Aurélia Van Gysel, une habitante de La Chapelle Monthodon, le Sacré de Birmanie est unique. A tel point qu'elle en possède cinq !

Les origines de ce chat sont assez obscures. Dérobé dans un temple en Birmanie, le premier couple de ces chats aurait été amené en France en 1920 sur le yacht d’un milliardaire américain.

A mi-chemin entre le Siamois dont il possède les marques et les couleurs et le Persan dont il a la forme et la fourrure, le Sacré de Birmanie doit être considéré comme une race bien à part. Sa fourrure est longue mais le poil d’une texture spéciale ne s’emmêle pas. Son visage est large et bien équilibré mais le nez court est droit. La face est ni plate, ni écrasée comme celle du Persan, ni pointue comme celle du Siamois. Sa grande originalité réside dans ses gants blancs aux pieds, dont le dessin parfait constitue une des principales difficultés de cet élevage. Son caractère est vif, joueur, sans grande turbulence. «Sa voix est douce» souligne cette amoureuse des chats qui a craqué également pour un Maine Coon, un chat originaire de l’Etat du Maine aux Etats-Unis, caractérisé par sa grande taille.

Souhaitant faire partager sa passion, elle a créé un élevage amateur et enchaîne  les expositions félines  afin de soumettre ses Sacrés aux critiques des juges. Les critiques sont plus que bonnes puisqu’elle truste les premières places  avec deux de ses cinq magnifiques félins.

Les lauréats des expositions se voient remettre des récompenses qui sanctionnent leurs qualités selon des règles bien précises. Elles sont de deux natures. D’une part, les certificats d’aptitude  au championnat (CAC), ils suivent le cursus du chat au fil des expos et d’autre part, les « Best », des récompenses ponctuelles le jour de l’exposition.

Le 20 octobre à Croix dans le Nord, Idylle de la Bounecyane -une femelle chocolat point- a terminé 1er Excellent de la classe chatons 6-10 mois et décroché le Best in Show* femelles poils mi-longs devant 8 autres félins. A noter que cette récompense est attribuée par un collège de juges et non pas par le juge ayant examiné le chat au début du concours. «Mon prochain objectif est maintenant une participation au Championnat de France 2014 avec Hestia de la Prairie d’Autun» indique cette jeune odonienne. Le 29 septembre à Reims, cette femelle bleu tabby point a reçu un premier CAC en classe  adultes. Encore 2 validations et elle fera partie des 800 chats présents lors du prochain Championnat National. 
Dominique Bré
Crédits photos : Dominique Bré
*Meilleur de l’exposition
Plus d’infos avec Aurélia Van Gysel au 06 40 78 76 52 et la  Chatterie de la Bounecyane surwww.labounecyane.fr

 

 

 

 

chat2jpg-1.jpgchat-1-1.jpgdsc066312-1.jpg

 

Ajouter un commentaire