30 DOIGTS, 2 GUITARES ET UNE CONTREBASSE

6 Juin 2016

30 DOIGTS, 2 GUITARES ET UNE CONTREBASSE

Vendredi 3 juin, le trio Pélosof  ( Damien et Boris à la guitare et Tony à la contre-basse, a fait se rassembler une foule inhabituelle dans l’église saint Martin de Montlevon.

Déjà  l’an dernier à St Eugène, ce trio avait conquis le public.

Monsieur le maire et la présidente des amis de l’église ont manifesté leur satisfaction pour cette première venue du Festival « Guitares en Picardie. »

Ce trio reprend des airs de Django Reinhardt , mais aussi des chansons de Henri Salvador (Jardin d’hiver), Edith Piaf (la Foule) : leur spécificité, l’improvisation ; et comme on le devine, ces improvisations ont demandé beaucoup de travail et de complicité. L’agilité des doigts, donne l’impression de légèreté  et de fluidité : la musique qui vient d’ailleurs, rejoint nos propres sensibilités.

Frédéric Bernard, qui est responsable de la programmation, a invité les personnes du fond de l’église à venir entourer les artistes pour les dernières interprétations ce qui a ajouté à la chaleureuse ambiance de la soirée.

Texte & photos : Henri Gandon

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau