Jaurès, une voix, une conscience...

27 septembre 2010

Brasles

Jean Jaurès (wikipédia) a voix de Jaurès n’ayant jamais été enregistrée, il est impossible de savoir si celle que lui prête Jean-Claude Drouot Jean-Claude Drouot est semblable à l’original dans le ton et les inflexions mais il ne fait aucun doute qu’elle y est fidèle autant dans la conviction que dans la détermination notamment lorsque l’ancien directeur du Centre National Dramatique de Reims reprend l’essentiel du discours contre la peine de mort prononcé par le député de Carmaux ou bien encore lorsque se glissant derrière la plume du journaliste de La Dépêche de Toulouse (devenue aujourd’hui La Dépêche du Midi) il nous livre ses réflexions à l’adresse des instituteurs à travers un texte dont l’actualité n’a pas échappée aux nombreux spectateurs de l’Espace Culturel de Brasles.

 Difficile en à peine deux heures d’esquisser simplement un personnage aussi dense mais c’est promis Drouot reviendra prochainement à Château-Thierry, une ville qu’il connaît bien pour y être venu à plusieurs reprises nous y faire partager sa passion pour Jean de La Fontaine, pour une représentation de « La valise de Jaurès » une pièce de Bruno Fuligny dans laquelle il est accompagné, entre autre, par Serge Le Lay (entraperçu à ses cotés à Brasles) qui tient le rôle d’un député dont le nom est connu dans le sud de l’Aisne puisqu’il s’agit d’Amédée Couesnon fondateur de la manufacture d’instruments de musique qui fit une partie de la réputation de Château-Thierry à travers le monde.
Jacques Gille
Crédits photos : Jacques Gille & Wikipédia

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau