Les mouchoirs rouges de Cholet Michel Ragon

8 juillet 2010

 Un grand classique à lire ou à relire. Il s’agit d’une chronique d’un village paysan à la fin des guerres de Vendée jusqu’à la Restauration. Michel Ragon est un magnifique raconteur d’histoires qui nous fait comprendre la grande Histoire par la petite. Le livre est très documenté et bien sûr Ragon est vendéen, il aime sa région. Pour autant, il prend suffisamment de recul pour montrer les mécanismes politiques et humains qui ont causé tant de victimes et saigné à blanc toute une région. Mysticisme et croyance contre idéalisme forcené. Où l’on démontre que le paysan aura été la dupe de tous les régimes et principalement de son ignorance et de sa grande crédulité. Une bonne ouverture sur cette fêlure encore perceptible qui opposa la Vendée à une Révolution aveugle et implacable mais aussi au progrès inéluctable qui se répandait partout alors.

 On pourra compléter utilement cette lecture avec, par exemple, la visite du très intéressant Historial de la Vendée aux Lucs de Boulogne, près de La Roche-sur-Yon.

Claude David
Les mouchoirs rouges de Cholet – Michel Ragon Ed Albin Michel
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau