Victime d'un mauvais concours de circonstances

7 juillet 2015
Il y a le concours d'entrée à l’École polytechnique, le concours agricole ou encore le concert donné avec le concours d'un célèbre violoniste. Mais il y a surtout le fameux concours de circonstances !  Ce dernier n'est pas piqué des hannetons dès lors qu'il est mauvais. A la Chapelle Monthodon, les séances publiques du Conseil municipal ont lieu à 19h00 depuis les dernières élections. Un horaire qui, semble-t-il, pose des soucis à certains élus. En effet, 6 d'entre eux sur un total de 11 étaient excusés lundi soir. A moins que la moisson, le travail dans les galipes, la traite des vaches laitières, une participation à des Championnats de France, les vacances... Du coup, le quorum n'étant pas atteint à l'ouverture de la séance, le conseil n'a pas pu délibérer valablement. La Loi dit que le maire, en l’occurrence ici la maire, doit convoquer à nouveau le conseil municipal à 3 jours francs au moins d'intervalle. Cette deuxième réunion pourra alors se tenir sans condition de quorum à condition que l’ordre du jour soit strictement identique à celui de la première convocation. Wait and see !
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau