Un minimum de protection pour un maximum de sensations !

 4 juin 2014

En presque 5 000 ans d’existence, il n’avait pas énormément évolué. Voilà qu’un inventeur californien vient de lancer une campagne de financement participatif pour un préservatif minimaliste. Contrairement aux préservatifs habituels, celui-ci  ne recouvre que le gland. Le gars s’est sans doute dit qu’à l’heure où on peut envoyer des sms à son frigo ou son chauffage, il était quand même incroyable que le plaisir des partenaires soit encore gâché par le préservatif traditionnel. Sauf que le Géo Trouvetou du XXIème siècle a néanmoins un gros souci avec sa capote. En effet, la majeure partie des maladies sexuellement transmissibles s’attrapant par des contacts de peau à peau ou entre les muqueuses, son invention n’a toujours pas reçu l’aval de l’Administration des denrées et des médicaments des États-Unis. Toujours est-il que l’inventeur est en train de pomper un paquet de monde sur la plateforme de financement.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau