Stop ou encore ?

26  juin 2014

Il y a bien internet et les autocollants « Stop pub » mais malgré cela les prospectus inondent toujours plus nos boîtes aux lettres. La grande distribution est d’ailleurs la championne en la matière. Mais ce n’est rien en comparaison des appels téléphoniques incessants reçus notamment aux heures des repas. Il existe bien un site pour se protéger du démarchage téléphonique mais Pacitel fonctionne aussi mal que l’autocollant anti-prospectus. De nombreuses personnes acceptent sans broncher le bourrage non pas des urnes mais des boîtes aux lettres. On retrouve ensuite ces consommateurs dans les rayons des Carrefour, Leclerc et autres consorts avec la pub dans une main en train de chercher les promos.  Quant aux appels téléphoniques intempestifs et répétés, ils permettent à certains de se sentir moins seuls. Alors, pour ou contre l’acharnement publicitaire ?
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau