Rien n'y a fait !

18 juillet 2014

Jacques Krabal est député de la 5ème circonscription de l’Aisne mais depuis cette nuit il doit être aussi dépité ! L’Assemblée nationale a en effet adopté la nouvelle carte à 13 régions proposée par les socialistes. Elle comprend la fusion des régions Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine, ainsi que celle du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie. Elle prévoit également le rattachement de la Champagne-Ardenne à l’Alsace et la Lorraine.

Il a pourtant mouillé la chemise le député-maire de Château-Thierry. Du haut de la tribune de l’hémicycle, le parlementaire a défendu bec et ongles la fusion avec la Champagne-Ardenne en listant une kyrielle d’éléments concrets et précis. Il a dénoncé « l’aberration économique et sociale » de l’union de la Picardie avec le Nord-Pas-de-Calais. Mais en fait, c’est comme si il avait pissé dans un violon ! Une amie suggère que notre député entame maintenant une grève de la faim. Un mode d’action qui avait réussi à son collègue béarnais Jean Lassalle. Ce dernier avait obtenu le maintien d’une usine sur sa circonscription. Ou encore à Stéphane Gatignon, le maire écolo de Sevran en banlieue parisienne. Celui-ci réclamait des sous pour l’une des communes les plus pauvres du neuf-trois. Martine Aubry, maire de Lille, bataille également contre cette nouvelle région de ch'tis.  Et si on retrouvait nos deux édiles sous une tente devant l'Assemblée nationale ? Chiche !
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau