Pourquoi faire simple…

23 février 2014

…quand on peut faire compliqué. Pour les prochaines élections municipales, l’article 25 de la loi du 17 mai 2013 a désormais introduit l’obligation d’une déclaration de candidature quelque soit la taille de la commune. La circonstance qu’une personne ne se soit pas portée candidate fait donc désormais obstacle à ce qu’elle puisse être élue, quand bien même des suffrages se seraient portés sur son nom. Quand on vous a dit ça, y a plus qu’à déposer sa demande à la sous-préfecture de Château-Thierry. «Vous êtes tout seul, ça va aller vite !». Dans un premier temps, vous patientez tout de même dans un bureau avec le traditionnel numéro d’arrivée. Puis vous entrez dans un second bureau avec vos documents sous le bras. «Vous êtes tout seul, ça va aller vite !». Les pièces sont minutieusement examinées. On regarde si vous avez bien l’âge pour être candidat et si vous pouvez justifier d’une attache avec la commune où vous vous présentez. Un récépissé provisoire de dépôt de candidature vous est ensuite remis. Car en fait, votre pédigree va tout de même être épluché. Des fois qu’il y aurait une inéligibilité cachée dans un coin. Et ça, ça va prendre un peu de temps. En effet, on vous demande de repasser à la sous-préf «à partir de jeudi prochain» pour récupérer un récépissé définitif. Candidat aux municipales ? C’est comme si c’était fait !
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau