Pas la peine d’être devin

1er septembre 2013

Une association de consommateurs a constaté cette année, outre une hausse des prix, que les fruits vendus en grandes surfaces n’avaient pas de goût. Exception faite pour le melon. Il valait mieux privilégier les fruits présentés sur les étals des marchés. Ben ce n’est vraiment pas un scoop ! Les pommes, les poires, les bananes, les pêches achetées pas mûres aux producteurs, stockées dans les chambres froides puis présentées ensuite dures comme du bois aux clients, on en connaît un rayon. Il ne faut pas avoir peur de casser son dentier, même en mangeant une banane par les deux bouts. On peut toujours attendre un peu que les fruits mûrissent à la maison. Mais c’est bizarre, ils ne supportent pas le voyage. Au bout de quelques jours, ils ont en ras la coupe. Ils pourrissent ! Surtout les pêches et les nectarines. Ce sont les vers du composteur qui sont contents. Mûr ou pas mûr, ils ne font pas les dégoûtés.

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau