On va encore marcher

16 août 2013

Il faut en manger cinq par jour. Pour certains, c'est dur. Pour tout le monde, c'est le ticket de caisse qui est dur à avaler ! Il paraît que la principale responsable de la hausse importante des prix des fruits et légumes est la météo. Sans blague ? Elle a contrarié les productions et retardé la mise sur le marché tout en réduisant la quantité. Ah, la vache ! Un producteur de fraises, élevées sous serres, s’est plaint à la télé du manque de lumière. C’est la première année qu’on nous la sort celle-là ! Et les nectarines qui pourrissent dans la corbeille au bout de 3 jours, c’est le trop plein de lumière peut-être ?
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau