On peut en mourir

27 août 2013

 

On savait qu’il y avait des chercheurs qui cherchent et des chercheurs qui trouvent. Mais on était loin d’imaginer qu’il pouvait aussi exister des chercheurs qui attendent. Enfin, « des », c’est beaucoup dire et puis maintenant il faut en parler au passé. En effet, un physicien australien chargé d’une expérience vient de décéder à l’âge de 78 ans. Le gars attendait depuis 52 ans qu’une goutte de poix tombe d’un entonnoir. La poix imperméabilisait dans le temps la coque des bateaux. 8 gouttes sont tombées de cet entonnoir à la con depuis les 83 dernières années ! Le chercheur attendait la neuvième. Vous parlez d’un boulot ! Notre Premier Ministre souhaite créer un compte-temps pénibilité pour les travailleurs exerçant un métier pénible. Est-ce que l’attente fera partie du catalogue des métiers pénibles ?
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau