Mamma MIA !

3 août 2014

Une nouvelle voiture a beau avoir toutes les dernières technologiques possibles et imaginables, si elle n’est pas belle : les gens ne l’achète pas. C’est ce qui s’est passé avec la voiture électrique de la Madone de Poitou-Charentes. Bien qu’étant ambitieuse et innovante, elle a tout de même le look d’une caisse à savon, la bagnole, pas la Ségo ! Du coup en 2012, 800 modèles sur les 12 000 escomptés ont trouvé preneur. En 2013, 201 voitures ont été officiellement  immatriculées. Le liquidateur judiciaire a dû trouver que les conneries commençaient à bien faire : il a décidé de débrancher la MIA. Les bons sentiments et les subventions ne font pas les ventes et les profits…
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau