Mais où vont-ils les pêcher ?

22 janvier 2014

Quel est l’autre nom donné à la brioche à tête ? La brioche parisienne ou la brioche vendéenne ? Telle était la question posée par Laurence Boccolini lundi soir, lors du jeu télé Money drop. «C’est la parisienne» a affirmé l’un des deux candidats, qui était en fait une candidate, «car la Tour Eiffel ressemble à une brioche». On peut apprécier ou non les jeux à la télé, mais il faut bien le reconnaître, avec Money drop, on en a vraiment pour son argent ! Il ne faut pas regretter de payer la contribution à l'audiovisuel public. Ce lundi soir donc, vous fermiez les yeux et vous aviez l’impression d’assister à un spectacle des humoristes, les Chevaliers du fiel. MDR ! Tout y était, même l’accent. Grave de chez grave, le cheminement de chaque raisonnement des deux candidats, frère et soeur, pour répondre aux questions. J’ai entendu, entre autre, dans un dialogue, que Nelson Mandela commentait le patinage artistique. Ce genre d’émission doit être une véritable source d’inspiration pour les comiques. Une source qui n’est pas prête de se tarir.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau