Les solitudes s’attirent à tire d’aile

6 novembre 2013
Deux tourtereaux vont convoler en justes noces ce mardi à 17h15. Bayrou et Borloo vont se dire « oui » à la Maison de la Chimie à Paris. Drôle d’alchimie cette union. C'est en fait le mariage de la carpe et du lapin. Vouloir unir une girouette et un opportuniste est tout de même contre nature. Mais après tout, ils s'aiment peut-être d'amour tendre.
Qui va porter la culotte à la maison ? Bayrou sans aucun doute. Un coup à Droite, un coup à Gauche… Ils ont déjà donné un nom à leur petit nid d’amour : l’Alternative. Sauf que ce n’est pas avec ses deux has been de la politique que le pays va sortir de l’ornière dans laquelle il se trouve. Un mariage qui est loin d'être gai !
L’alternative ne va pas faire long feu car dans un couple, pour que ça dure, il faut que chacun fasse des efforts. Et là, c’est mal barré ! Le Béarnais va tellement donner le tournis au Valenciennois que ce dernier va aller s’empaler sur le mât d’une éolienne en construction. Il ne faudra pas compter sur l’entourage familial pour arrondir les angles. Entre un Jean Lassalle faisant le Tour de la France à pinces et une Rama Yade passant son temps à se faire mousser, on se dit que les noces de coton ont déjà du plomb dans l’aile.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau